Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 16:57
Northanger Abbey est un des trois romans que Jane Austen a rédigés entre 20 et 25 ans. C'est donc la fin du XVIIIe siècle qui s'anime sous nos yeux.
Le personnage principal est encore une fois une jeune fille mais son extrème jeunesse et sa candeur sont bien plus au coeur de l'intrigue que sa personnalité encore mal définie.
Catherine Morland, deuxième fille d'une nombreuse fratrie, se voit offrir la perspective d'un séjour à Bath, ville très à la mode, en compagnie de riches amis. Pour une jeune personne de 17 ans issue d'une famille aux moyens relativement réduits, c'est une occasion inespérée de voyager et de se faire des relations. Très vite cependant de multiples pièges vont s'ouvrir sous ses pas, son extrème naiveté en faisant une proie facile qui inspire au demeurant plus le rire que la compassion... car réellement, de faux amis en soupirant aussi  insupportable que malavisé, de relations intéressées en mauvais conseils, elle ne voit rien, n'entend rien et ne comprend pas grand chose... Heureusement son honnêteté foncière et sa franchise rachètent un peu le tout et lui permettent de se sortir finalement plutôt bien de cette expérience hasardeuse.
Jane Austen aimait bien les fins heureuses c'est un fait mais cette charmante satire lui permet d'effleurer en passant quelqu'unes de contraintes voire des dangers qui guettaient les femmes de l'époque.
Cette adolescente sans la moindre expérience se retrouve en quelques sorte jetée en pâture aux lions. Certes ce sont des lions policés bien vêtus et parlant un anglais chatié mais ce n'en sont pas moins des prédateurs à l'affût, chassant pour leur propre compte et attentifs à leurs seuls intérêts. Et certaines décisions, certaines erreurs peuvent engager une vie tout entière.
L'autre aspect réjouissant de ce roman est la façon dont Jane Austen traite du romantisme gothique. L'imagination de Catherine, enfiévrée par ses lectures, s'emballe dès qu'il est question de vieilles pierres, châteaux évidemment hantés ou abbayes forcément mystérieuses. Elle en arrive à se forger les idées les plus saugrenues, les plus prévisibles, mais si sauvagement romantiques...
Après avoir vertueusement rappelé qu'un auteur comme elle ne saurait se moquer des lecteurs de romans, miss Austen épingle avec jubilation les clichés chers aux amateurs de gothique... et comme elle devait les connaitre à fond, ces romans, pour si bien viser.
Encore une fois un livre délicieux, apparemment léger et vraiment drôle mais à l'ironie mordante sous la dentelle. J'adore !

L'avis de Lilly

Pour mémoire, les critiques des autres oeuvres de Jane Austen dont j'ai déjà parlé ici :
Orgueil et préjugés
Raison et sentiments
Persuasion

Northangey abbey - Jane Austen - 1818 - 10/18

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman britanique
commenter cet article

commentaires

Naïk 18/10/2007 21:46

Bien, je n'ai lu que "Emma" mais c'est décidé : je ne vais plus retarder ces lectures ! je vais relire tes billets et choisir un roman que je prendrai à mon prochain passage en librairie ! Celui-ci me tente vraiment beaucoup...

yueyin 18/10/2007 22:37

JE ne saurais lequel te conseiller en prmier... je les ai tous aimés !  Mon préféré, si je devais en élire un, reste sans doute orgueile et préjugés mais bon c'est vraiment pour dire ;-)

Choupynette 18/10/2007 17:22

Diantre! j'ai pourtant laissé un com hier au soir. bon, il est sur ma PAL tu le sais. le film sur Jane Austen me tente "grave"...
Mes hommages

yueyin 18/10/2007 21:39

Ah moi aussi Choupy, très grave même ... et margaux ça la tenterait ?

May 17/10/2007 18:00

Il est sur dans ma PAL depuis août, mais je le caresse du regard en attendant que son heure vienne... c'est un peu "Candy dans la vraie vie" non ? ;o)

yueyin 17/10/2007 22:01

Dans la vraie vie... je ne sais pas trop ! Le décalage est assez grand avec notre époque, mais Candy... il y a de ça c'est sûr !!! tout ces bons sentiments, et mal placés avec ça... enfin en plus drôle quand même :-D)))c'est malin maintenant j'ai la chanson de Candy  dans la tête et ça reste... au secours !!!!

katell 17/10/2007 14:53

Il est dans ma LAL depuis longtemps. Je l'encadre et le surligne!

yueyin 17/10/2007 21:59

Absolument Katell... tous les austen sont à encadrer et souligner (enfin je pense il m'en reste deux et demi à lire :-))

Lilly 17/10/2007 11:25

La bio de Charlotte Bronte, je ne l'ai pas lue. C'est dans les notes de Jane Eyre que j'ai vu que c'était Elizabeth Gaskell qui avait donné l'explication. Pour Jane Austen, j'ai adoré la biographie de Claire Tomalin, elle est vraiment passionnante, et ne nous parle pas que de Jane Austen. Celle de Carol Shields est sympa, très différente, et dans un format vraiment joli, mais j'ai moins aimé.

yueyin 17/10/2007 21:56

Je vais donc commener par Claire Tomalin pour soigner mon austenite aiguë ;-)

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg