Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 22:50

Z est venu à Londres pour apprendre l'anglais, son inséparable dictionnaire chinois-anglais brandi tel un bouclier des temps nouveaux. Car elle se sent bien vulnérable la jeune Z, et perdue, et étrange, et décalée, et à côté de la plaque. Même son nom elle l'a perdu, si terriblement imprononçable pour des palais anglais ! La très sérieuse étudiante Zhuang Xiao Qiao est devenu "l'indisable miss Z".

Pour s'entraîner et peut être se donner l'impression de garder un semblant de maîtrise des choses elle tient un journal en anglais, du moins dans son anglais personnel ! Et puis Z rencontre l'Autre, un homme aussi différent d'elle qu'on peut l'être, la quarantaine, volontairement seul, indépendant, sans ambition... végétarien ! Leur relation commencée dans la confusion - invitée à « passer » elle arrive avec sa valise - se poursuit de même, de quiproquos futiles en contresens de fond. Au-delà des différences existe-t-il un espace pour s'atteindre, se rejoindre ?

C'est un roman très étonnant que celui-ci, au départ la langue chaotique surprend et puis peu à peu on entre dans le récit rythmé par les définitions du petit dictionnaire et on s'attache à la narratrice, à ses interrogations, ses réflexions sur la vie, les gens, l’amour....  A mesure que le temps passe, son anglais se fluidifie, se lisse mais la compréhension formelle ne fait que souligner plus encore l’incompréhension qui envahit tout à mesure que les relations s’approfondissent.

Au delà de l'exploration d'un choc culturel bien réel, au delà de cet amour perturbé par des différences si fondamentales qu'elles semblent inexprimables à l'autre, ce livre recèle une méditation bien plus universelle sur la difficulté de se comprendre, d'accorder ses aspirations, de construire une relation. Étonnant, rafraîchissant, dépaysant !

L’avis de Naïna qui m’a donné envie de découvrir ce roman

Petit dictionnaire chinois-anglais pour amants - Xiali Guo - Buchet Chastel - traduit de l'anglais (chine) par karine Laléchère -2007

Repost 0
Published by yueyin - dans roman chinois
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 10:25
CF Wong est maître de fengshui à Singapour. Au fond le vieil homme n'aspire qu'à une chose gagner assez d'argent pour pouvoir s'adonner en toute tranquilité à son grand oeuvre : un recueil entièrement  rédigé à la main de citations et d'anecdotes intitulé "quelques bribes de sagesses orientale". Mais CF Wong a bien des contrariétés, à commencer par une secrétaire bruyante, querelleuse et inefficace, une jeune stagiaire occidentale extrèmement moderne et totalement incompréhensible, sans parler d'un fantôme dans un cabinet dentaire, d'un climatiseur disparu ou de l'intention affirmée d'un astrologue indien et d'une voyante chinoise (au demeurant de vieux amis) de l'embarquer dans une complexe affaire de mort annoncée, et ce gratuitement ! Il est parfois bien difficile pour un maître de fengshui de préserver un semblant de tranquillité et d'harmonie tout en gagnant sa vie.
Franchement il est du plus haut comique ce CF Wong, écartelé entre traditions raffinées et obligations terre à terre, nageant le plus souvent dans l'incompréhension totale des propos tenus autour de lui, encore que, sur ce point, il soit loin d'être le seul... Nury Vittachi fait vivre pour nous un Singapour cosmopolite, agité, bruyant et probablement aussi étrange aux yeux de ceux qui le vivent qu'aux nôtres, ce qui n'est pas peu dire. Tous les acteurs de cette enquête (ces enquêtes ?) se croisent, s'agitent, discutent sans jamais se comprendre, aussi étonnés d'aboutir à une quelquonque solution que nous de les voirs arriver où que ce soit sans le recours à un consultant quelquonque, un géomancien par exemple. Hilarant !

Merci Chimère pour cet ébouriffant cadeau.

Lu dans le cadre de mon


Ceci est mon 301e article depuis la création du blog...


Le maitre de fengshui perd le nord - Nury Vittachi - 2002 - traduit de l'anglais (Honk Kong) par Julie Sibony - Picquier poche 2005
Repost 0
Published by yueyin - dans roman chinois
commenter cet article

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg