Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 14:47

quand-j-etais.gif« Le nom lui vient comme ça. Elle ne croit pas l’avoir jamais entendu. A-t-elle connu quelqu’un qui le portait ? L’a-t-elle aperçu sur un blason dans une église ? Est-il inspiré de la rivière et la belle vallée de l’Ayre qu’elle connait si bien ? Vient-il de l’air, ou du feu, peut-être ? Il y aura du feu et de la colère dans son livre, il sera en guerre contre le monde tel qu’il est. Injuste ! Injuste ! Colère visionnaire : elle est celle qui voit maintenant pour son père. Le voyeur, l’observateur, c’est elle. Jane si ordinaire, Emily Jane, le deuxième prénom de sa soeur chérie, Jane, si proche de Jeanne, la courageuse Jeanne d’Arc, Jane si proche de Janet, Jeannette, la petite Jane. Un nom qui évoque le devoir et la tristesse, l’enfance et l’obéissance mais aussi le courage et la liberté, un nom d’elfe, un nom de fée, mi-esprit, mi-chair. Lumière dans la nuit, vérité au milieu de l’hypocrisie. Le nom de quelqu’un qui voit : Jane Eyre. »

Dans la pénombre et le silence d'une chambre étrangère où son père se remet lentement d'une opération des yeux, Charlotte rêve, imagine, se souvient. Blessée par un énième refus d'éditeurs – son livre et ceux de ses sœurs encore une fois incompris. Elle se prend à imaginer une autre histoire, une autre revanche, sur son éducation sans tendresse, les deuils trop précoces, la rigidité de son père, la folie de son frère, son amour sans retour. Et Jane prend vie !

La vie des Brontë est une source intarissable d'inspiration pour les écrivains, exégètes et cinéastes en tout genre. Comment trois sœurs, filles d'un pasteur du fin fond du Yorshire, restées pour l'essentiel célibataires et mortes si jeunes ont-elles pu marquer à ce point la littérature. Parce qu'il n'était pas besoin de Jasper Fforde pour nous le dire - bien qu'il ait été fort bien inspiré d'en avoir pris la peine, le monde des livres serait différent sans Jane Eyre et les Hauts de Hurlevent. Sarah Kohler se glisse ici tour à tour dans l'esprit de Charlotte, l'ainée pragmatique, d'Emilie, l'esprit sauvage et libre, d'Anne, la petit dernière réfléchie, de leur père – tellement déçu par son fils et oublieux de ses filles et nous brosse en creux l'histoire de la naissance d'un chef d'oeuvre depuis le nom du personnage central jusqu'à son succès en librairie – un peu tard peut-être pour le bonheur des Brontë mais juste à temps pour le nôtre. Un beau roman qui fait revivre avec grâce l'ambiance d'une époque, la difficulté d'y être femme, les souffrances d'une famille et les affres de la création. Entêtant !

Quand j'étais Jane Eyre – Sheila Kohler - 2011 - traduit de l'anglais par Michèle Hechter - Quai Voltaire 2012

PS : Si vous n'avez pas compris l'allusion, courez toute affaire cessante vous offrir l'Affaire Jane Eyre de Jasper FForde et revenez me dire ce que vous pensez de Thursday Next. (D'ailleurs je m'en rends compte au moment d'insérer mon lien, il a fait l'objet du tout premier billet de ce modeste blog il y a près de huit ans de cela, si si si)

PPS : Le seul bémol avec ce livre c'est qu’on en ressort avec une brave envie de lire ou relire tous les Brontë en commençant par Jane Eyre – et après je n’avance pas dans mes lecture moi !

english month

Lu dans le cadre du mois anglais des dames Cryssilda, Lou et Titine...

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman britanique
commenter cet article

commentaires

Titine 16/06/2014 11:01


J'avais bien aimé à la lecture mais je dois bien avouer qu'il ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs !

yueyin 16/06/2014 16:40



C'est encore trop frais pour que je puisse savoir s'il me restera longtemps mais sur le moment j'ai aimé :-)



Tiphanie 11/06/2014 21:32


J'ai beaucoup aimé Jane Eyre, mais ce roman là ne me tente pas du tout!

yueyin 13/06/2014 21:09



Ma foi, ce n'est pas comme si nous manquions d'idée de lecture :-) Il ne faut jamais se forcer :-)



Alex-Mot-à-Mots 10/06/2014 14:47


Pas lu celui-ci, mais "l'affaire Jane Eyre", oui !

yueyin 13/06/2014 21:09



et... tu as aimé ?



faelys 10/06/2014 13:50


je note avec une parenthèse ("donne envie de (re)lire aussi...."), heureusement que j'ai déjà découvert les aventures de Thrusday Next sinon je succomberai à nouveau! ;)

yueyin 13/06/2014 21:08



Ah voilà, parfois il est bon de succomber... devant le charme des livres  :-)



Lou de Libellus 10/06/2014 06:07


 


Yueyin, je suis LE bonnisseur de la bath !


 

yueyin 13/06/2014 21:08



Mouhahaha Lou, celui des livres ou... celui des films :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg