Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 21:46

Dans la seconde moitié du XIXe siècle à Saint-Pétersbourg, un jeune étudiant désargenté décide de commettre un crime pour sortir de la misère et assurer son avenir, justifiant son action par l'inutilité et le caractère répugnant de sa victime. Malheureusement le plan si bien planifié se révèle semé de chausse-trappes et d'imprévus et Rodion Romanovitch Raskolnikov peine à garder le contrôle tant des événements que de ses propres actes...

Crime et châtiment est une oeuvre assez déroutante, extrêmement moderne par ses propos et son point de vue, mais représentative d'une certaine écriture XIXe étalant à profusion des interrogations morales sur le mode exalté. Ce roman psychologique avant la lettre explore les esprits tourmentés d'une galerie de personnages plutôt variés et dans l'ensemble assez peu ragoûtants. Leurs affrontements sont souvent grandioses et certains dialogues relèvent de la pure grandeur mais j'ai eu beaucoup plus de mal avec les longues séances d'introspection exaltée qui m'ont plus d'une fois menée à l'interruption volontaire de lecture. Pour y revenir cependant car c'est un roman qui ne se laisse pas plus facilement qu'il ne se lit.

Je comprends que Raskolnikov ait exercé une telle fascination sur les lecteurs et les écrivains, aujourd'hui on pourrait parler d'archétype, cet étudiant révolté, en rupture avec les valeurs de son milieu, amoureux des idées et de l'esprit au point d'en oublier son corps, affamé jusqu'à la transe, ennemi du sentiment au nom de la grandeur, quelque forme qu'elle puisse prendre fut l'un des premiers d'une longue série. Son chemin de croix tient du rituel initiatique version rude, avec au bout du chemin une possible rédemption qui ne peut venir que de l'amour, amour de Dieu ou amour des hommes à moins que le propos soit justement de montrer que les deux choses sont si indissociables que renier l'une c'est renier l'autre. D'autres personnage peuvent faire figure d'archétype, Sonia la prostitué malgré elle en sainte pécheresse, Loujine l'abjection faite homme, Svidrigaïlov le noceur qui voit, lui, sa rédemption lui échapper et trouve la seule issue possible, Porphyre l'enquêteur psychologue s'appuyant plus sur sa compréhension de l'homme que sur les faits brutes. Assez ironiquement, les seules personnages sympathiques, Dounia et Razoumikhine, sont finalement les moins intéressants, présents seulement pour faire avancer l'histoire qui tournerait vite au chaos intégral s'ils n'étaient pas là pour l'ancrer dans une certaine normalité... comme dans la vie peut être. Une chose est certaine, je ne regrette pas de m'être attaquée à ce sommet et je suis tout aussi heureuse d'en avoir terminé mais il me fournira certainement longtemps en sujets de comparaisons et méditations interminables et je garderai en mémoire certains moments de pure magnificence littéraire. Russo-monumental !

 

Crime et châtiment - Dostoïevski - 1866 - traduit du russe par D. Ergaz. (traduction de la pléïade) - folio classique

 

 

PS : L'édition folio classique est dotée de magnifiques ligatures typographiques qui ont beaucoup troublé la camarade de lecture Karine, dont vous pouvez lire l'avis ici.

PPS : Si j'en crois la camarade Isil, qui s'est plongée dans Guerre et Paix à l'occasion de la semaine russe, la consommation de vodka frappée peut être heureusement associée à la lecture des grands auteurs russes... Une astuce que je note pour l'avenir.

PPPS : Lu justement (et in extremis) dans le cadre de la semaine russe organisée, je crois, par la camarade-pota Cryssilda (corrigez-moi si je m'égare)

PPPPS : Et pendant que j'y pense, ce roman va parfaitemetn s'inscrire dans mon challenge nécrophile (car je suis bien entendu inscrite au challenge nécrophile de ma twin-camarade fashion.


Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman russe
commenter cet article

commentaires

Cryssilda 20/02/2011 11:13



Bravo d'être allée au bout !! En fait, à te lire quand tu avancais, je pensais que tu n'accrochais pas, mais finalement tu as aimé :) Mais bon, c'est spur que les russes c'est du lourd, et pas
forcement facile à dévorer, même quand on aime!



yueyin 22/02/2011 22:18



Exactement, c'est un rman qui se mérite je dirais... j'ai avancé avec une certaine peine mais je suis très heureuse de l'avoir lu...



purplevelvet 18/01/2011 23:42



Je l'avais lu, imposé, en fac, en littérature comparée. Le thème alléchant était " littérature du crime", .. le résultat: Hormis crime et Châtiment, il y a avait Oedipe Roi de Sophocle ( le prof
était grec, il adorait, il nous l'a ressort tous els ans pendant 3 ans!), un titre quelconque que j'ai oublié, et Sanctuaire de Faulkner ( lâché au bout de 30 pages, j'ai fait le partiel en ayant
lu 3 livres sur 4)..


mais j'ai bien aimé Crime et Châtiment, hormis la postface que j'ai trouvé nunuche , et qui pète bien l'ambiance... autant dire que le prof adorait cette fin qui " relève le niveau".. oui, lui et
moi, on a toujours eu des vues opposées en 3 ans de litt comp!


Je le  relirais quand même, hors du cadre imposé!



yueyin 20/01/2011 18:44



c'était une première pour moi, j'ai aimé mais il se mérite je dirais !



Liliba 15/01/2011 19:26



Lu il y a des siècles, mais je devrais m'y replonger...



yueyin 16/01/2011 01:02



difficile mais on est récompensé  :-)))



Alex-Mot-à-Mots 10/01/2011 16:04



Un roman toujours aussi fascinant.



yueyin 10/01/2011 21:27



fascinant oui... un peu lourd mais vraiment intéressant :-)



Ankya 09/01/2011 16:58



Je ne sais pas si j'arriverai à suivre un livre avec beaucoup beaucoup de morales et des personnages pas si sympathiques.



yueyin 10/01/2011 21:26



Pas facile mais il y a des compensations :-)))



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg