Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 08:41

Poursuivre les étoiles

Dans le bocal à poissons

Rouges finir

 

Je me suis vraiment demandé comment parler de ce livre magique. Je pourrais dire qu'il est vraiment drôle, que l’écriture est savoureuse et contrastée, que les personnages sont plus attachants les uns que les autres, que le propos y est à la fois tendre et incisif et les digressions philosophiques réjouissantes. Mais le raconter ? Finalement je vais suivre le parti pris de la quatrième de couverture et le présenter en deux citations :

« Je m’appelle Renée, j’ai cinquante-quatre ans et je suis concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petit, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l’image que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait à l’idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.»

« Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps je sais que la destination finale, c’est le bocal à poisson, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente même. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la fin de l’année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. »

Soyeux et apaisant, un délice !

Les avis de florinette et cuné (merci à vous !)

L’élégance du hérisson – Muriel Barbery – Gallimard - 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by yue yin - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Lylou 21/05/2010 11:22



J'avais eu un vrai coup de coeur pour ce livre : ces personnages, cette société réduite à l'échelle d'un immeuble, l'écriture, l'histoire. Tout. Génial.


Il faudrait que je vois le film.



yueyin 21/05/2010 21:21



Ah tout à fait d'accord, j'ai adoré ;-) Il parait que le film est très sympa aussi mais je ne l'ai aps encore vu...



ALaure 20/02/2010 14:57


Bon, bin désolée de jouer les râleuses, mais moi je n'ai pas aimé, j'ai même était plutôt déçue. j'ai trouvé trop de longueurs dans les 300 premières pages et trop de "bâclé" dans les 100
dernières...


yueyin 21/02/2010 10:39


Ah ben dommage mais un roman ne peut pas plaire à tout le monde, tu peux me l'offrir si tu veux, je ne l'ai pas :-)))))))))


Maude 16/12/2009 01:29


Ce livre est, dans ma courte vie (14 ans), le plus beau livre que j'ai lu. Peut-être un jour en lirais-je un meilleur, mais pour l'instant, c'est mon préféré. Je le lis et le relis, encore et
encore, et les émotions me sautent toujours de la même façon à la gorge.
Et je sais que maintenant, je chasserai les toujours dans le jamais. La beauté dans ce monde.
Parce que c'est les deux seules choses qui en valent vraiment la peine.

Maude xx


yueyin 18/12/2009 11:10


C'est un merveilleux roman et les coups de coeur de lecture sont des sensations magnifiques... étant moi même une relectrice compulsives je te comprends fort bien cela dit je te rassure, tu
connaitras encore cette sensation avec d'autres livres... continue à lire, le bonheur est au coin de la page :-)


tina 21/08/2007 18:36

Livre merveilleux de sensibilité et de jugements sur la littérature, l'art, la beauté, la société et les intellectuels qui se prennent la tête. J'aime beaucoup son analyse philo de husserl ... et les petits riens et moments de bonheur qui peuvent vous sauver la vie, comme regarder un camélia ou entendre un air de piano. Et au delà des apparences ... pour vivre heureux, vivons cachés ... il y a moult trésors dans l'âme humaine. bravo à ce livre qui m'a enthousiasmée (et c'est pas souvent que je taris d'éloges. Je crois que la dernière fois, ça devait être pour l'ancre des rêves).

yueyin 22/08/2007 16:19

Je suis heureuse qu'il t'ai plû, c'est un de mes coup de coeur de l'automne dernier... je mlirai bien gourmandise de Barbery maintenant... mais j'ai tellement de trucs à lire que je ne sais plus où donner des yeux !

hinachii 24/06/2007 02:33

J'ai fini cet ouvrage il y a quelques jours et je encore imprégnée de l'histoire et des personnages ! C'est un vrai petit bijou littéraire !

yueyin 24/06/2007 07:42

apparemment ce roman continue à voyager de blog en faisant pas mal d'heureux :-)

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg