Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 08:01

Notre histoire est noble et tragique

Comme le masque d'un tyran

Nul drame hasardeux ou magique

Aucun détail indifférent

Ne rend notre amour pathétique

 

Et Thomas de Quincey buvant

L'opium poison doux et chaste

À sa pauvre Anne allait rêvant

Passons passons puisque tout passe

Je me retournerai souvent

 

Les souvenirs sont cors de chasse

Dont meurt le bruit parmi le vent

 

Guillaume Apollinaire - Alcools (1913)

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 22:44

Les jours se traînent, aussi lassants que la pluie,
mes pensées enlacées de mélancolie
comme les branches du saule pleureur.

Murasaki Shikibu XIe siècle (Le dit de Murasaki - Liza Dalby - 2000)

Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 09:59

Raidi par la glace,
mon pinceau ne pourrait même pas
te donner une image de mes sentiments.

***

Bien qu'il ne coule plus,
Continue à écrire ;
ta douleur s'en ira en flottant
comme la glace et la gelé à la surface de l'eau.

Murasaki Shikibu XIe siècle (Le dit de Murasaki - Liza Dalby - 2000)

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:00

Au ciel, plein d'attention,
ici la terre raconte ;
son souvenir la surmonte
dans ces nobles monts.

Parfois elle parait attendrie
qu'on l'écoute si bien -,
alors elle montre sa vie
et ne dit plus rien.

 

Rainer Maria Rilke (1875-1926)

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 12:00

Avant que vous comptiez dix

tout change : le vent ôte

cette clarté des hautes

tiges de maïs,

 

pour la jeter ailleurs ;

elle vole, elle glisse

le long d'un précipice

vers une clarté-soeur

 

qui déjà, à son tour,

prise par ce jeu rude,

se déplace pour

d'autres altitudes.

 

Et comme caressée

la vaste surface reste

éblouie sous ces gestes

qui l'avaient peut-être formée.

 

Rainer Maria Rilke (1875-1926)

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 22:37

Après une journée de vent,

dans une paix infinie,

le soir se réconcilie

comme un docile amant.

 

Tout devient calme, clarté...

Mais à l'horizon s'étage,

éclairé et doré,

un beau bas-relief de nuages.

 

Rainer Maria Rilke (1875-1926)

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 08:00

Rien que cette lumière que sèment tes mains
rien que cette flamme et tes yeux
ces champs cette moisson sur ta peau
rien que cette chaleur de ta voix
rien que cet incendie
rien que toi


Car tu es l'eau qui rêve
et qui persévère
l'eau qui creuse et qui éclaire
l'eau douce comme l'air
l'eau qui chante

celle de tes larmes et de ta joie


Solitaire que les chansons poursuivent
heureux du ciel et de la terre
forte et secrète vivante
ressuscitée
voici enfin ton heure tes saisons
tes années

 

Philippe Soupault - poèmes et poésies - 1973

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 08:00

Toute la ville est entrée dans ma chambre

Les arbres disparaissaient

Et le soir s'attache à mes doigts

Les maisons deviennent des transatlantiques

Le bruit de la mer est monté jusqu'à moi

Nous arriverons dans deux jours au Congo

J'ai franchi l’Équateur et le Tropique du Capricorne

Je sais qu'il y a des collines innombrables

Notre-Dame cache le Gaurisankar et les aurores boréales

La nuit tombe goutte à goutte

J'attends les heures

 

Donnez-moi cette citronnade et la dernière cigarette

je reviendrai à Paris

 

Philippe Soupault (1897-1990)

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 20:50

Les poèmes de Tristan en 5e, la reprise...

 

Et lui dort-il sous les voiles

il écoute le vent son complice

il regarde la terre ferme son ennemie sans envie

et la boussole est près de son cœur immobile

Il court sur les mers

à la recherche de l’axe invisible du monde

Il n’y a pas de cris

pas de bruit

des chiffres s’envolent

et la nuit les efface

Ce sont les étoiles sur l’ardoise du ciel

Elles surveillent les rivières qui coulent dans l’ombre

et les amis du silence les poissons

mais ses yeux fixent une autre étoile

perdue dans la foule

tandis que les nuages passent

doucement plus fort que lui

lui

lui

 

Philippe Soupault (1897-1990)

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 08:00

Dans le brouillard s'en vont un paysan cagneux
Et son bœuf lentement dans le brouillard d'automne
Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

Et s'en allant là-bas le paysan chantonne
Une chanson d'amour et d'infidélité
Qui parle d'une bague et d'un cœur que l'on brise

Oh ! l'automne l'automne a fait mourir l'été
Dans le brouillard s'en vont deux silhouettes grises

 

Guillaume Appolinaire (1880-1918) Alcools

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg