Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 18:00

"Puisque ce sont des enfants, parle-leur de batailles et de rois, de chevaux, de diables, d'éléphants et d'anges, mais n'omets pas de leur parler d'amour et de choses semblables."

Rudyard Kipling - Au hasard de la vie - 1928

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 22:45

Et toujours sur une idée de  Chiffonette,

"Il but seul : un seul verre avant d'aller à Surgeons' Hall, Un Laphroaig avec une toute petite goutte d'eau pour en émousser le tranchant.(...)

Cet endroit lui convenait. Petit, anonyme et discret. Il n'y avait même pas de nom, dehors, rien qui puisse l'identifier. Il se trouvait à un carrefour, dans une petite rue où seuls ceux qui le connaissaient pouvaient le trouver. "

La colline des chagrins - Ian Rankin - 2001 - Traduit de l'anglais (écosse) par Daniel Lemoine - le masque 2005

J'aime beaucoup l'inspecteur Rébus mais de l'eau dans du Laphroaig, c'est limite quand même... Sláinte !

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:23

Et toujours grâce à Chiffonette...

"A partir de ce jour, son existence entière se renferma dans ce doux nom, l'Ecosse ! d'ailleurs, il ne perdit pas un instant ; il ignorait la langue anglaise ; il mit tous ses soins à ne pas l'apprendre, ne voulant, comme dit Balzac, s'approvisionner de deux mots contre une idée ; mais il relut en français son Walter Scott ; il pénétra au bras de l'antiquaire dans l'intérieur des familles  lowlandaises ; le cheval de Rob Roy l'entraina au sein des clans révoltés des highlands et la voix du duc d'Argyle ne put l'arracher à la prison d'Edimbourg."

 

Voyage à reculons en angleterre et en Ecosse - Jules Vernes -1859 -  première édition 1989 le Cherche Midi

Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 21:21

" - C'est très dangereux de nourrir les canards avec trop d'enthousiasme. et c'est tout aussi dangereux de les investir d'une charge symbolique excessive. Ces aigles choisis comme emblèmes de la nation doivent avoir bien du mal à décoller avec tout ce poids à porter.
- C'est bizarre, cette remarque. De temps en temps, Isabel, tu dis n'importe quoi. Tu as trop d'imagination.
- Que veux-tu, j'aime réfléchir aux choses, avait-elle dit avec insouciance, sans se formaliser. J'aime laisser mon esprit divaguer, ça permet d'explorer toutes sortes de possibilités très intéressantes."

 

Le bon usage des compliments - Alexander McCall Smith - 2007

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 10:05

"Les femmes ne sont que les jouets qui amusent nos heures de loisir, l'ambition est l'affaire sérieuse de la vie. Que périssent mille éphémères brimborions, comme cette juive, avant que s'arrête ton pas viril au cours de la brillante carrière qui s'étend toute droite devant toi !"

 

Ivanhoé - Walter Scott - 1819

 

Hum je sais bien que sir Walter prend soin de mettre ses phrases les plus malheureuses dans la bouche des très méchants, mais tout de même...

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 20:44

"J'ai suivi son regard. Vers l'ouest. L'ouest, je le connais depuis toujours. Je le connaissais dans mon coeur, peut-être comme les femmes de mon espèce, ou peut-être que tous ceux qui aiment les grands espaces regardent vers l'ouest, quelle que soit leur religion. Nous sentons l'ouest."

Un bûcher sous la neige - Susan Fletcher - 2010

Glencoe

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 09:45

"The door was locked, and Alexia, ressourceful as she was, had not yet learned to pick locks, though she mentally added it to her list of usefull skills she needed to acquire, along with hand-to-hand combat and the recipe for pesto. If her life were to continue on its present track, wich, after twenty-six years of obscurity now seemed to mainly involve people trying to kill her, it would appear that acquiring a less savory skill set might be necessary. Although, she supposed, pesto-making ought to be termed more savory."

 

Blameless - Gail Carriger - The parasol protectorate 3


thanks Chiffonette for thursday's quotes !

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 09:00

"Le troisième corps d'armée, tiré de l'Auvergne et commandé par le duc Nicet, assiégeait aussi des villes, mais sans succès. une seule forteresse lui ouvrit ses portes, mais après qu'on eut juré qu'il ne serait fait aucun mal aux habitants, et qu'on se conduirait avec eux comme avec des amis et des alliés. Mais quand les soldats y furent entrés, violant traîtreusement la foi jurée, ils pillèrent tout et emmenèrent les habitants en captivité. Après cette action, ils s'en retournèrent chacun chez eux.

Ils avaient commis tant de dégâts sur leur passage et dans leur propre pays qu'à leur retour ils ne trouvèrent qu'un vaste désert où ils périssaient de faim et de misère."

 

L'Histoire des rois francs - Grégoire de Tours - VIe siècle - Traduit du latin par J.J.E. Roy - L'aube des peuples - Gallimard

 

PS : Ah ces Francs, quelle bande de polissons !

PPS : Sauvons L'aube des peuples une collection pleine de livres ébourriffants !!!

PPPS : Enluminure d'un manuscrit de l'Histoire des francs, VIIe siècle (Paris, Bibliothèque Nationale, MS lat. 17655). cliquez pour agrandir.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 08:15

Et comme toujours avec Chiffonette...

"This year came dreadful fore-warnings over the land of the Northumbrians, terrifying the people most woefully: these were immense sheets of light rushing through the air, and whirlwinds, and fiery, dragons flying across the firmament. These tremendous tokens were soon followed by a great famine: and not long after, on the sixth day before the ides of January in the same year, the harrowing inroads of heathen men made lamentable havoc in the church of God in Holy-island, by rapine and slaughter."

The anglo saxon Chronicle

traduction J. Ingrams XIXe (il y en a une plus récente mais je ne la trouve pas)

Cette année là, de sinistres présages apparurent en Northumbrie et efrayèrent cruellement les gens. Ils consistaient en immense tourbillons et éclairs, on vit de féroce dragons volant dans les airs. Une grande famine suivit immédiatement ces signes, et un peu plus tard la même année, le 8 juin, les ravages opérés par ces paiens détruisirent lamentablement l'église de Dieu, à Lindisfarne, par le pillage et le meurtre.

Traduction de Régis Boyer (?) à partir de l'édition anglaise de Michael Swanton 1996

Et last but not least et dédiée tout spécialement à Isil, la version originale du IXe siècle pour mettre tout le monde d'accord. La date est différente dans la version française (la plus récente) tout simplement parce qu'elle a été corrigée par les spécialistes (des raids en janvier, je me disais aussi..)

Her wæron reðe forebecna cumene ofer Norðhymbra land, 7 þæt folc earmlic bregdon, þæt wæron ormete þodenas 7 ligrescas, 7 fyrenne dracan wæron gesewene on þam lifte fleogende. Þam tacnum sona fyligde mycel hunger, 7 litel æfter þam, þæs ilcan geares on .vi. Idus Ianuarii, earmlice hæþenra manna hergunc adilegode Godes cyrican in Lindisfarnaee þurh hreaflac 7 mansliht. 7 Sicga forðferde on .viii. Kalendas Martius

 

Franchement, le vieil anglais, c'est beau !


Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 09:51

Les jeudis de Chiffonette

On veut parier que la princesse d'Harcourt ne sera pas dévote dans un an, à cette heure qu'elle est dame du palais, et qu'elle remettra du rouge ; car ce rouge c'est la loi et les prophètes ; c'est sur ce rouge que roule tout le christianisme

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ,

Lettre à Madame de Grignan, 181

1674

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg