Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 15:00

longbourne.jpgDans une maison de la gentry anglaise du fin fond du Hertfordshire, la domesticité s'échine à satisfaire la famille Bennet et ses cinq filles à marier. Mr et Mrs Hill, le majordome et la gouvernante, Sarah et Polly - femmes de chambre et filles de cuisine tour à tour - et bientôt James, le nouveau valet tissent leur propres relations dans l'ombre de leurs maîtres en tachant de ménager l'avenir et de ne pas trop redouter les changements qui risquent à tout moment de bouleverser leur vie.

Je suis un peu partagée sur ce roman. Bien entendu, en inconditionnelle d'Orgueil et Préjugés, la perspective de pénétrer à Longbourn côté office et la promesse d'un Downton Abbey chez les Bennet ne pouvaient que me séduire. Seulement si Jo Baker signe un bon roman à l'écriture fluide et explore plaisamment les conditions de vie ancillaires du début du XIXe siècle dans la campagne anglaise, elle rate un peu, pour moi, le côté austenien de la chose. Car reprendre des personnages existants, même en filigrane, a ses dangers. Les lecteurs les reconnaitront-ils ? Et là cela coince un peu, tant Sarah, le personnage central, semble peu concernée par la vie des Bennet. Malgré les heures qu'elle passe à coudre enfermée avec les filles Bennet, jamais elle ne montre le moindre intérêt pour leurs rêves et leurs projets. Possible sans doute quoique décevant mais pourquoi donc avoir situé ce roman dans une maison si universellement connue si ce n'était pour raccrocher les deux histoires ? En fait, disons-le, il pourrait se passer n'importe où.

Dans toutes les variations, réécritures et autres "What if" que j'ai pu lire - certains de bien moins bonne qualité littéraire que celui-ci - le point commun était le plaisir que prenait visiblement l'auteur à retrouver des personnages aimés - plaisir qui avait au reste attiré le lecteur. Ici, ce plaisir, s'il existe, passe pour le moins inaperçu, de là à penser que Longbourn ne fut qu'un nom destiné à appâter le chaland, il y a un pas que je ne franchirai pas mais je m'interroge. Un bon roman donc mais à l'arrière plan quelque peu décevant. Ancillaire !

Une saison à Longbourn - Jo Baker - Traduit de l'anglais par Sophie Hanna - 2013

PS : Outre certains partis pris sur la psychologie des personnages au moins discutables à mon sens - que voulez-vous je me sens de taille à discuter des personnalités de chaque personnage jusqu'aux petites heures -  Il ya d'autres petites choses qui surprennent. Pour moi déjà O&P se passe plutôt à la fin du XVIIIe qu'après 1810 mais bon, il a été publié en 1813 alors admettons. En revanche, et même si c'est un détaillounet, il n'y avait certainement pas de "sonnettes" dans le roman d'Austen et pour cause, les premières n'apparaitront que vers 1820 et il est peu probable qu'elle-même en ait jamais utilisé.

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman britanique
commenter cet article

commentaires

Tiphanie 09/04/2014 18:26


Ce roman me tente beaucoup forcément, c'est bien d'avoir un avis plus négatif, ça permet de ne aps trop en attendre!

yueyin 27/04/2014 22:15



Voilà, à prendre avec un grain de sel :-)



Karine :) 06/04/2014 22:35


Je l'ai dans ma liseuse... je le lirai, mais en gardant ça en tête!

yueyin 07/04/2014 22:22



Voilà c'est une bonne idée :-)



Alex-Mot-à-Mots 05/04/2014 14:56


Difficile aussi de faire du Jane Austen.

yueyin 07/04/2014 22:22



Honnêtement je n'en attendait pas tant mais le roman est bon en soi, c'est son lien avec Longbourn qui n'est pas évident :-)



keisha 03/04/2014 08:56


Je sens que tu connais ton P&P par coeur! C'est un peu mon cas (je suis d'ailleurs en lecture d'un recueil de critiques sur JA et ses romans) et maintenat je m'interroge sur les sonnettes (ce
n'est pas un truc qu'on agite?)

yueyin 07/04/2014 22:21



Cela peut aussi être une corde reliée à un fil lui même relié à une sonnette située dans l'office... Auparavant les domestiques devaient rester dans les couloirs attenant aux salles où se
trouvaient leur maitre pour arriver dès qu'on les appelait (du moins dans les maisons qui pouvaient se le permettre). Evidemment, la sonnette a représenté une libération pour eux :-) au départ
tout au moins :-)



Le Papou 03/04/2014 08:20


Alors là ! Je suis trop assonnetté pour m'y intéressé


Le Papou

yueyin 07/04/2014 22:17



effectivement, je ne crois pas que ce soit ta tasse de thé monsieur papou :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg