Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 11:25

Des livres qui font pleurer ! Ils en ont de bonnes chez The broke and the bookish , moi je n'aime pas pleurer mais pas du tout... En fait je n'aime pas me faire du mal, je comprends l'attitude de certaines tribus amérindiennes de l'ouest qui préconisent de repousser les émotions violentes pour éviter qu'elles ne nous submergent et j'approuve (Sherlock ne tient pas un autre discours d'ailleurs, les anglais sont parfois sages). Je peux hurler de rire ou de frustration pendant une lecture (voire tomber de ma chaise - véridique) mais je suis du genre à interdire une chanson de Benabar dans la voiture familiale parce qu'elle me fait pleurer (tyranie j'écris ton nom) ! Enfin essayons...

Et tout d'abord, rendons à césar ce qui est à César et à Clint ce qui lui appartient, La route de madison - le film. J'ai trouvé le roman quelquonque mais adoré son adaptation bien qu'elle me fasse pleurer à tous les coups. J'assume mes contradictions.

 

Cent ans de solitude, la dernière phrase m'a crucifiée : Car aux âmes promises à cent ans de solitude, il n'est pas donné de seconde chance (enfin de mémoire, je ne veux pas la relire, je ne veux pas pleurer).

 

Torchwood saison 3 - Children of earth - je ne pense pas la revoir jamais, j'en étais malade. Cela dit elle est excellente, là n'est pas la question...

 

Le dernier épisode de la saison 2 du docteur - Adieu Rose - quand David fait brûler un soleil pour dire au revoir à Rose. Grand Tolkien quel déchirement ! Et à la fin de la saison 4, il boucle sur cette même scène en pire... Je pleure systématiquement à la fin des saisons du docteur, à mon avis ils le font exprès c'est un scandale !

 

Le finale du Nom de la rose d'Umberto Ecco quand Adso, devenu vieux, raconte qu'il n'a jamais connu le nom du seul amour terrestre qu'il ait connu... le sort de cette fille me tue à chaque fois.

 

Voyage au bout de l'enfer (Deer hunter) de Michael Cimino - la fin m'a traumatisée, je n'ai jamais voulu le revoir

 

La mère de Pearl Buck - je le lisais et le relisais quand j'étais ado. J'étais folle, lui non plus je ne le relirai pas mais je le conseille. Tiens d'ailleurs j'ai pleuré aussi à cette époque en lisant la mère de Maxime Gorki, faut-il y voir un signe ?

 

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes - Quand Charlie comprend ce qui va lui arriver oh my !

 

Cyrano de Bergerac - Qu'il parle bien cet homme, comment ne pas être émue aux larmes (mais je t'aime moi Cyrano)

 

Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg - Si je n'ai pas vraiment pleuré, j'ai eu les larmes aux yeux en lisant le roman. Le film est moins triste, ça me va.

 

Ensemble c'est tout, d'Anna Gavalda : une grosse boule dans la gorge, ça compte ?

 

Thogal - Le maitre des montagnes (A-t-on a le droit d'y aller d'une petite larmichette en lisant une BD ?)

 

Les larmes de Cuné, Fashion et Karine...

 

PS : ouf ! voilà un billet qui m'aura donné bien du mal...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anjelica 19/12/2010 01:56



Oui, une boule dans la gorge cela compte !


Mon dieu, je pleure si facilement (moins avec le temps tout de même) que je ne saurais pas quoi choisir si je répondais à ce questionnaire



yueyin 20/12/2010 22:06



hihi ceux qui t'ont fait le PLUS pleurer...



Choupynette 18/12/2010 18:06



et je rajoute le dernier épisode de la S6 de Grey's anatomy, quand Izzie et George sont suspendus entre la vie et la mort....



yueyin 18/12/2010 22:11



euh je crois que je ne l'ai pas vu celui-ci...



kali 18/12/2010 15:02



La fontaine que je suis est surtout sensible devant l'écran (la musique y fait pour beaucoup, je suis capable de pleurer rien qu'en entendant une chanson), mais je plussoie pour Algernon et
Cyrano... Rah là là, rien que d'y penser...



yueyin 18/12/2010 22:10



Moi aussi j'ai les larmes qui viennent beaucoup plus facilement devant un écran mais il arrive (parfois) que certains écrits soient trop pour moi :-)



Choupynette 16/12/2010 14:01



ah mais pas de soucis, c'était juste pour confirmer!! ;))



yueyin 18/12/2010 22:08



:-))))



Alex-Mot-à-Mots 16/12/2010 13:58



Je rajouterai "Oscar et la dame rose", il me fait pleurer à chaque fois.... Je suis d'accord avec toi pour "La mère" de Gorki.



yueyin 18/12/2010 22:08



je n'ai pas lu Oscar et la dame rose, une erreur apparement (enfin pas si ça fait trop pleurer)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg