Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 21:20

cartepostale.jpg

Comment parler de cet étrange objet textuel (ciel, un Otni) ? Un essai ? sans doute pas. Un manifeste ? Peut-être. Une théorie ? Non plus ou alors disons un bouquet de mini théories joliment entrelacées. Une promenade plutôt, un peu au hasard des lieux, des temps, des époques... une flânerie d'amoureux des cartes postales, pas tant des photos qu'elles promènent depuis plus d'un siècle, que des mots qu'elles emportent au quatre coin du monde... mots simples, mots rapides, souvenirs, citations, bises, listes, poèmes involontaires aux parfums de vacances. Notre auteur invite son sujet un peu partout, obsédé par cette théorie qu'il poursuit sans jamais la formuler, semant un peu d'histoire au passage, de Paris en Bretagne, de terrasses en vittel menthe, distrait par la joie d'un mot, l'élégance d'une phrase, la pertinence d'une date, la nostalgie d'une signature. Car pourquoi s'arrêter aux cartons colorés vierges qui patientent à la devanture des cafés ou attendre d'hypothétiques envois, quand on trouve sur les marchés des poignées de vénérables cartes sépias ou simplement passées qui n'attendent qu'un nouveau lecteur pour revivre. Une bien jolie balade décidément !

Théorie de la carte postale - Sébastien Lapaque - Acte sud - 2014

PS : affutez vos stylos, rassemblez vos timbres, courez au tabac du coin car bientôt vous aurez une irrésistible envie d'envoyer quelques cartes postales à des amis enchantés...

l'avis de cuné qui m'a donné envie...

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman français
commenter cet article

commentaires

Lou de Libellus 05/06/2014 19:26


 





 

yueyin 07/06/2014 16:02



sont-ce les flammes de l'enfer, messire Lou... tssss



Lou de Libellus 05/06/2014 13:23


 


Ma commande vient d'arriver chez un libraire d'à côté. J'ai survolé en m'arrêtant à quelques pages. C'est très intéressant.
J'ai vu que le petit Lapaque avait commencé en 1998 avec 'Les Barricades mystérieuses'. Je vais regarder de quoi il est question - Couperin, peut-être ?


En attendant, ce court récit ne peut être vraiment "vécu" que par les lecteurs qui étaient jeunes dans les années 1950.


En ce temps-là, chers frères et soeurs, et comme le rappelle l'auteur, dans les villes, on relevait le courrier six fois par jour, et il y avait autant de tournées (de distribution immédiate).
Ainsi, on envoyait (il le cite) une carte disant : ce soir, ne viens pas avant 18 heures. Ce qui est incompréhensible aujourd'hui.
J'ai connu l'époque où l'affranchissement des cartes était moins cher quand il n'y avait pas plus de cinq mots : "Beau temps. Souvenir de Quimper." Le SMS avant la lettre, mais en réel, pas en
virtuel (il en parle).
Il convient aussi au lecteur moderne d'avoir une culture générale comme dans les années '50 : citations, allusions,...
Et avec tout cela, il y a, semble-t-il, une "histoire", pas seulement une compilation.


On peut mentionner ; - ) qu'il y a en exergue une citation de Guy Debord.


Aujourd'hui, il fait une chaleur !, me dit mon chauffeur. Je lui réponds : la Pentecôte approche, avec les flammes descendues du ciel.


_ Euh...


_ Les petites flammes de l'Esprit saint...


Il n'a pas fait son cathéchisme (pas grave), il n'a jamais cherché ce qui est dit dans les textes. Il croit sans doute que Dieu s'est reposé le dimanche, le
septième jour, alors que le dimanche est le premier jour de la semaine : Dieu s'est reposé le samedi, le jour du shabbat.


_ Ah ?


_ Regardez la route quand je vous parle.





 

yueyin 05/06/2014 14:40



C'est toujours une chose qui m'a fasciné dans les Agatha Christie (tu sais comme je suis fan) tous ces courriers du matin, du midi, de l'après midi et du soir sur lesquels comptent les
personnages (et parfois les criminels pour se forger des alibis :-) ) moi qui n'ai jamais connu que le courrier du jour et encore le jours fastes :-)


Ah le cinquantième jour, tu crois qu'on apprend ça au caté - pas que j'y sois beaucoup allée mais dans mes souvenirs on n'apprenait rien d'aussi intéressant ou précis que la signification ou
l'histoire des fêtes religieuses, pour ça j'ai dû me débrouiller seule toute mécréante que je sois :-)



keisha 19/05/2014 15:07


Ah là là, toi et cuné donnez fortement envie, de lire ce livre, d'écrire des cartes...

yueyin 20/05/2014 23:06



ouiiiii il faut :-)



Alex-Mot-à-Mots 18/05/2014 19:17


Un OTNI ? J'adore le terme.

yueyin 20/05/2014 23:06



Oui il est bien pratique quand il s'agit de certains livres :-)



Lou de Libellus 18/05/2014 12:49


 


La carte a été postée en 1906, et le tri postal... l'image est un peu jaunie. Le temps que le courrier parvienne à destination, le café s'était modernisé, tellement modernisé qu'il s'est
transformé en fringues et banque ! C'était à la jonction de l'avenue Gambetta et de l'avenue de la République, à quelques pas de Voltaire.


 


 





 


La café situé plus haut, au coin de la place Gambetta est assez ressemblant.


 

yueyin 20/05/2014 23:05



je me disais aussi :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg