Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 20:07

Le jour de ses quarante ans, madame Wu, femme d'un riche gentilhomme chinois, décide de trouver une concubine à son mari et de se retirer dans un endroit tranquille de l'immense maison de famille. Son devoir envers son mari et sa famille accompli, elle se sent enfin libre de se consacrer à elle-même. Sa décision va profondément et irrémédiablement bouleverser la vie de ses proches...

Quand j'étais adolescente, j’ai lu et relu Pearl Buck. Je ne connaissais cependant pas encore ce roman et c'est avec grand plaisir que je me suis plongé dans l'existence complexe d'une riche famille chinoise vue de l'appartement des femmes. La première partie du roman m'a beaucoup plu, madame Wu, femme d'une autre époque, sait user avec délicatesse des armes à sa disposition pour obtenir précisément ce qu'elle pense lui être dû. En un mot c'est une manipulatrice convaincue mais sa sincère volonté d'agir pour le bien de chacun et son intégrité en font un personnage attachant, même lorsque sa vision trop étroite ou égoïste sème la désolation autour d'elle. Sa rencontre avec un religieux occidental cultivé et excentrique est tout d'abord bien traitée, montrant comment une pensée différente permet à madame Wu d'acquérir une vision plus personnelle, moins stéréotypée des autres et d'elle-même. Mais l'auteur se perd ensuite dans l'expression d'une spiritualité trop sirupeuse à mon goût et le dernier tiers du roman en pâti nettement, l'histoire perdant en intensité et l'écriture en rythme. Ceci étant, le pavillon des femmes est une belle lecture qui fait magnifiquement revivre sous nos yeux un monde aujourd'hui disparu. Délicat !

 

Pavillon de femme - Pearl Buck - 1946 - traduit de l'anglais par Germaine Delamain

 

L'avis de Choupy que je remercie pour son prêt...

 

PS : Pearl Buck, prix nobel de littérature 1938, est la première femme a avoir reçu le prix Pullitzer pour La terre chinoise (un très beau souvenir de lecture).

PPS : Il semble qu'elle soit considérée en Chine comme un auteur principalement chinois. Après tout, cette fille de missionnaire a non seulement vécu une grande partie de sa vie en Chine mais aurait, dit-on, appris le chinois avant l'anglais...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans Roman américain
commenter cet article

commentaires

Eléa 06/11/2010 16:24



Comme toi, j'ai découvert cette auteure vers mes 14-15 ans, car c'était une lecture obligatoire à l'école .. je me demande si j'aimerais encore .. je n'ai que des souvenirs confus de ces livres
.. je crois que je vais essayer de les emprunter à la biblio pour voir.



yueyin 07/11/2010 09:20



je me suis régalée quant à moi, de belles retrouvailles...



Restling 19/09/2010 13:52



Mais Pearl Buck fait son retour sur la blogosphère ce mois-ci !!! Tant mieux, ça me rappelle de bons souvenirs ! J'ai lu et relu celui-ci à l'adolescence, j'aimais beaucoup.



yueyin 19/09/2010 16:06



Oui c'est étrange hien comme certains auteurs reviennent par cycle :-)



Karine:) 19/09/2010 12:23



Et tu me conseillerais lequel pour commencer??  Certainement pas celui-là... la partie sirupeuse risque de me faire le même effet qu'à Choupy!



yueyin 19/09/2010 16:05



Voyons Vent d'est vent d'ouest est excellent (je l'ai relu la semaine dernière), la terre chinoise aussi qui a reçu le prix pullitzer d'ailleurs, la mère est vraiment puissant et m'a beaucoup
marqué...



Cryssilda 19/09/2010 10:55



J'avais découvert cet auteur en lecture obligatoire au collège et j'avais adoré! Du coup j'en avais lu plusieurs, mais pas celui-ci (en fait je ne pensais pas déjà dévorer au collège, je le
découvre en écrivant ce commentaire...). J'y reviendrai, j'en ai deux dans ma PAL je crois.



yueyin 19/09/2010 16:00



et voilà les grandes dévoreuses de livres qui se retrouvent :-)



**Fleur** 18/09/2010 13:57



Il me reste encore 3-4 Pearl Buck dans ma PAL depuis hummm une éternité... Son roman La Mère m'avait beaucoup marqué adolescente.



yueyin 18/09/2010 16:57



Oh oui moi aussi, la Mère quel bouquin... il m'avait beaucoup impressionné adolescente...



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg