Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 21:06

Tout jeune, Peter Debauer - petit allemand solitaire élevée par une mère distante, passait ses vacances en Suisse auprès des ses grand-parents paternels, correcteurs de romans populaires "de qualité". Il n'avait pas le droit de lire cette production mais on lui en confiait les épreuves à titre de papier bouillon, et un jour l'âge aidant, l'un d'eux fut non seulement lu mais résonna d'une étrange manière dans l'imaginaire du jeune Peter. Comme si cette histoire de soldat rentrant chez lui pour trouver sa femme remariée, éveillait d'étranges échos en lui. Mais il devait se passer bien des années avant qu'il ne revienne à cet insondable mystère qui devait l'accompagner ensuite tout au long de sa vie d'homme...

Résumer ce roman, où même son début, me semble une tâche bien délicate, car si le fil rouge de cette histoire est parfaite identifié, l'histoire justement est aussi capricieuse que l'esprit d'homme qui la porte, passant par des périodes de passion intense et d'autres d'indifférence totale, accélérant puis ralentissant, s'égarant même parfois sans que l'on sache si elle retrouvera son chemin. Et pourtant il s'en dégage, à mon sens, un charme étonnant. Je suis sensible, je crois, au style de Bernard Schlink, pourtant dépourvu de tout sentimentalisme au point d'en paraitre froid aux yeux de certains. Le liseur m'avait fasciné, le week end, dont je vous parlerai quelque jour, tout autant, et ce retour itou. On y trouve l'ambivalence de l'Allemagne d'après guerre et son inamovible traîne de culpabilité, mais aussi la division et la refondation de la nouvelle Allemagne des années 90, les secrets et non-dits qui accompagnent toutes transformations quelles qu'elles soient, voire en filigrance certaines tentations de réhabilitations de théories que l'on croyait définitivement enterrées. Tout au long du livre, je me suis demandé où l'auteur voulait nous emmener mais sans impatience aucune ni envie de poser le roman, je voulais en savoir plus, voir où tout cela nous amenait. Je ne suis pas sûre de le savoir maintenant, peut être s'agit-il simplement d'un roman d'apprentissage, d'une simple recherche du père, mais si intrinsèquement mêlé à l'histoire allemande qu'il en devient témoignage et sujet de réflexions. Désorientant mais Fascinant !

 

Le retour - Bernard Schlink - traduit de l'allemand par Bernard Lortholary - 2007 - Gallimard

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman allemand
commenter cet article

commentaires

BlueGrey 26/11/2010 08:27



Je viens de finir "Le liseur", un beau roman qui "questionne"... dont on ne sort pas tout à fait indemne.



yueyin 26/11/2010 23:31



Oui c'est puissant je trouve... je crois que je craque un tantinet pour Schlink, j'ai lu week end aussi... et un j'ai un second polar de lui en réserve :-)



Alex-Mot-à-Mots 07/11/2010 08:38



Un roman qui pourrait m'intéresser, je note.



yueyin 07/11/2010 09:23



c'est particuliers mais vraimetn très prenant...



Karine:) 07/11/2010 00:59



Ah oui, je réessaierais bien Schlink mais je ne savais pas par quoi reprendre... pourquoi pas ça, même si c'est weird!



yueyin 07/11/2010 09:22



J'ai vraiment aimé celui-ci, je te le conseille mais sinon il y a week end qui m'a bien plu aussi, un terroriste de la grande période des années de plomb sort de prison après 20 ans et sa soeur
pour l'accueillir a réunit quelques uns de ses plus vieux (ou faudrait-il dire anciens) le temps d'un week end...



Nanne 06/11/2010 17:26



A mon avis, Yueyin, tu viens de comprendre pourquoi j'étais autant passionnée par l'Allemagne ! Bernhard Schlink est un auteur qui connait son pays, particulièrement ses limites, et les analyse
toujours avec pertinence dans l'ensemble de ses romans ... Personnellement, c'est un auteur allemand que j'apprécie particulièrement. Et bizarrement, ses romans policiers sont rarement chroniqués
sur les blogs. Ils sont pourtant captivants !



yueyin 07/11/2010 09:20



Ah Nanne tu me donens envie, je vais les chercher de ce pas à la bibliothèque tiens :-))))



Hathaway 05/11/2010 18:25



J'avais trouvé Le liseur "désorientant" mais je n'ai rien lu d'autre de l'auteur... Je note celui-ci !



yueyin 05/11/2010 23:02



Oui celui-ci est assez désorientant aussi mais j'aime bien ça :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg