Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 10:04

Elles atteignent la rue et comme chaque fois, elles quittent instantanément l'univers domestique. Il n'y a pourtant pas de clôture entre la cour et l'avenue. Mais il y a cette palissade invisible qui permet d'ignorer ce qui survient de l'autre côté...

A Bathurst, Madeleine attend Edouard en parlant toute seule ; à Montréal Ariel et Marie forment un couple fusionnel dont l'union semble plus solide que le roc ; à San Francisco Carmen et Simon veillent leur mère mourante en espérant qu'elle leur parlera enfin. En filigrane, à moins que ce ne soit dans un autre temps, deux petites soeurs marchent seules, main dans la main dans une rue de Savannah, une rue qui penche, prête à basculer...

Parler d'un roman de Catherine Leroux est toujours - enfin pour la seconde fois - un défi... Comment parler de ce foisonnement, de cet éclatement, de ce motif éparpillé, qui se cache, qui interroge et puis qui apparait tout à coup - noir et brillant comme le sort ? Trois histoires distinctes, peut être quatre, huit destins, peut être plus, une narration à voix multiples qui nous entraine dans l'intimité de chacun, ses doutes, ses interrogations, ses failles... Mais bien sûr tout est lié. Oh pas vraiment, pas essentiellement mais qu'importe une fois qu'on ouvre la boite de Pandore, il est bien tard pour se demander si cela en valait la peine.

Après sa magnifique Marche en forêt, premier roman puzzle et familial, Catherine Leroux interroge et creuse la filiation, la fratrie, le lien génétique fantasmé, le double surtout, le silence aussi... Et cette fois encore c'est la construction parfaitement maitrisée du récit qui frappe dès l'abord. Impossible de savoir où l'on va, on redoute de se perdre mais quelque part dans l'ombre, une main nous guide aussi sûrement que celle d'une grande soeur bienveillante mais qui ne saurait nous protéger de tout. C'est une histoire dont il ne faut rien révéler, non qu'il soit question d'un simple suspens, mais pour le plaisir de voir les pièces s'ajuster sans bruit - un petit grincement douloureux peut être - mais inéluctablement. Cela suffirait sans doute à en faire un roman passionant mais il y a plus encore et peut être mieux. Car à cette maitrise, Catherine Leroux ajoute des personnages étonnament vrais et touchants - même quand on meurt d'envie de les secouer - et un style simplement magnifique, simple, lumineux, presque photographique parfois, précis voire prosaïque dans le détail et pourtant poétique. Une merveille que je vous conseille toute lecture cessante. Chatoyant et sombre !

Le mur mitoyen - Catherine Leroux - Alto - 2013

L'avis de Karine (qui m'a fait connaitre l'auteure, merci encore), de Suzanne (qui a aimé) et de Lou (qui a  aimé lui aussi, enfin il me semble bien...)

PS : J'aurais pu vous parler aussi de l'arrière plan parfois un rien corrosif de ces histoires, un Canada futur qui ne nous fait pas honneur par exemple...

PPS : J'aurais surement dû vous parler du mur, celui qui sépare mais qui soude aussi quand il est mitoyen...

PPPS : j'aurais pu vous parler de plein d'autres thèmes que Catherine Leroux aborde au passage, juste comme ça, discrètement pour tout  dire...

PPPPS : J'aurais pu vous citer la moitié du livre aussi mais vous pourriez le lire tout simplement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

suzanne 10/01/2014 16:43


Bien contente que ce beau roman t'ait plume. Une sacrée plume que cette auteure.

yueyin 26/01/2014 22:44



vraiment, après la marche en forêt on pouvait légitimement se demande si elle ferait aussi fort... et bien oui :-)



Alex-Mot-à-Mots 10/01/2014 13:26


J'ai d'abord noté le premier d el'auteure. On verra ensuite....

yueyin 26/01/2014 22:43



une petite merveille, la marche en forêt, à déguster :-)



Lou de Libellus 10/01/2014 06:11


 


Bien vu, Le Papou !


Expérience intéressante, on découvre que l'image originale est en 357 de large.


Certains maniaques, non dangereux, scannent leurs livres, parce que les images données sur la Toile sont souvent mauvaises, et ils intitulent leurs images en terminant par la largeur en pixels,
c'est très amusant ; - ) ... après, on ne sait pas comment on affiche l'image en moitié plus petit qu'elle n'est, l'informatique...


 

yueyin 26/01/2014 22:43



c'est tout une histoire l'informatique :-)



Karine:) 09/01/2014 23:06


Ravie, ravie, ravie que ça t'ait plu.  Quel roman, n'est-ce pas!

yueyin 26/01/2014 22:42



absoluement, j'en suis ressortie retournée, bousculée enfin c'était bien quoi :-)



Lou de Libellus 09/01/2014 18:44


 


Oui, pas mal, de bonnes phrases...


Yueyin, c'est excellent, et tu sais que je donne rarement une appréciation sur les oeuvres, jamais sur les chroniques.


Le premier paragraphe, après la citation, c'est ce que j'aurais dû écrire.


Je n'ai pas fini...


qui a  aimé lui aussi, enfin il me semble bien...


Cath et moi, c'est l'amour fou, c'est sur l'internet people. Il y a la passion, et... les longues soirées d'hiver. Entre deux moments forts... de passion... on peut faire le mur. En France, on
peut commander à la Librairie du Québec à Paris (vente en ligne, site sur internet) ou bien directement au Québec (Librairie indépendante en ligne). La Poste prend quelques semaines...


Elle prépare le troisième, elle me fait lire, dans l'intimité, entre deux moments...


 

yueyin 26/01/2014 22:42



attention Lou quand on tombe en amour avec la plume québécoise... :-) et merci :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg