Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 12:10

Coco peut être le diminutif de Corinne... ou bien de Corentin ! Et que ce passe-t-il quand Coco-Corinne se réveille avec un zizi (ou Coco-Corentin avec une zézette) mais que tout le reste reste identique - même maman, même école, même maitresse ? Enfin tout le reste c'est vite dit parce que de toute évidence, même si nos petits protagonistes se sentent tout à fait eux-même, bien des choses ont changé, à commencer par les couleurs dans l'armoire à vêtements, les bisous de maman ou... les copains.

Ce très joli livre double - il s'agit en fait de deux histoires écrites l'une par une femme, l'autre par un homme - traite de la différence, et en l'occurrence, de la plus simple de toute celle qui existe entre garçon et fille, car chaque personnage, tout en restant lui-même se voit confronter à des changements dont il n'avait jamais mesuré l'importance... ni la futilité. A cet âge où tout à coup garçons et filles ont l'impression de vivre sur des planètes différentes (distance intersidérale qu'ils se chargent d'abolir en général avant la fin du collège, je vous rassure), les filles ont droit à plus de couleurs, mais les garçons à plus de purée (car un garçon ça mange), bien répondre en classe quand on est un garçon, cela surprend la maitresse (et plus encore les copains) et jouer aux jeux vidéos en virtuose pour une fille, ça en épate plus d'un. Ah oui vraiment et pourquoi ?

Au cas où je ne vous l'aurais pas déjà révélé dans un moment d'épanchement, je suis anthropologue de formation alors pour moi la réponse est d'une évidence absolue mais bon... il semble que ce ne soit pas le cas pour tout le monde puisque certain se sont sentis offusqués, menacés, choqués (rayer les mentions inutiles), par ce petit livre au point d'insulter et de menacer à la fois les auteurs et les libraires qui le distribuent (et je vous passe les tentatives d'intimidation des bibliothécaires). Vous êtes surpris ? Moi aussi...

Car de quoi est-il question ? D'un très sympathique petit livre qui permet d'aborder de façon légère, ludique et intelligente la question de la différence et surtout de l'égalité de traitement (rien n'a voir avec une quelquonque confusion des genres) que nous appelons tous de nos voeux (me trompé-je ?) et qui est d'ailleurs inscrite dans notre constitution (article premier). Dans un registre plus léger, il m'a obligé à me poser la question du nombre de stéréotypes que j'ai moi-même inconsciemment appliqués à mes enfants (Après analyse je m'en tire plutôt bien, ouf) et c'est toujours une bonne chose de se remettre en question (mais si). Comme la censure est une chose abominafreuse dont il est bon de parler en famille, une de mes filles (17 ans aujourd'hui) a également tenu à le lire (en rigolant comme une bossue) verdict en ado dans le texte : Alors ça c'est du vécu, c'est trop trop ça ! dont act.

Le jour du slip ; Je porte la culotte - Anne Percin - Thomas Gornet - éditions du Rouergue - collection Boomerang

Ce billet s'inscrit dans le cadre de la lecture commune géante et néanmoins citoyenne organisée par Stéphie, avec les avis entre autre de cultur'elle, Jérome, noukette, leiloona, and so on...

PS : Quand j'étais petite, j'adorais le Club des cinq et, en bon "garçon manqué" que j'étais, mon personnage préféré était Claude la fille-qui-voulait-être-un-garçon. Ce personnage quelque peu subversif au début des années quarante était devenu bien innocent quelque trente ans plus tard. Evidemment ce n'était pas un petit garçon qui voulait ressembler à une fille, cela aurait choqué davantage. N'avons-nous donc fait aucun progrès dans la tolérance depuis ? O tempora, o mores comme aurait dit à peu près Ciceron...

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans jeunesse
commenter cet article

commentaires

Eléa 17/03/2014 22:04


Oui .. j'ai l'impression qu'on a fait un grand bond en arrière !


 

yueyin 19/03/2014 13:34



j'en ai peur :-(



Eléa 27/02/2014 16:18


Merci pour ce très joli billet ;-) car j'ai enfin compris cette polémique qui vous agite en France ..


Je ne me suis pas sentie concernée, car je n'ai pas d'enfant et je n'ai rien entendu de particuliers concernant ce petit livre que tu cites, dans ma ville.


Mais quelle tristesse, si à notre époque une petite fille ne peut pas jouer avec les voitures de son frère et celui-ci avec ses poupées !

yueyin 17/03/2014 21:46



Ce n'est pas vraimetn réjouissant tout ce battage n'est ce pas :-)



Tiphanie 26/02/2014 10:54


Je n'avais jamais entendu aprler de ces livres avant la polémique, maintenant j'ai envie de les lire :p

yueyin 17/03/2014 21:45



Au moins cela aura servi à cela :-)



Karine :) 23/02/2014 18:00


Je voulais le lire mais je n'ai pas réussi à mettre la main dessus.  Je suis encore fascinée par la polémique... mais où va-t-on!

yueyin 17/03/2014 21:44



franchement ças fait peur :-(



Lou de Libellus 21/02/2014 19:33


 


La tentation et Oscar Wilde :


The only way to get rid of a temptation is to yield to it. Resist it, and your soul grows sick with longing for the things it has forbidden to itself.


The Picture of Dorian Gray


 


C'est ce que dit Paul :


A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je déclare qu’il est bon pour eux de rester comme je suis.


Mais s’ils ne peuvent pas se maîtriser, qu’ils se marient, car mieux vaut se marier que brûler de désir.


1 Corinthiens, 7, 8-9


 


Le kilt... Résiste, Laurence, résiste : - )


 

yueyin 17/03/2014 21:44



:-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg