Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 08:15

Et comme toujours avec Chiffonette...

"This year came dreadful fore-warnings over the land of the Northumbrians, terrifying the people most woefully: these were immense sheets of light rushing through the air, and whirlwinds, and fiery, dragons flying across the firmament. These tremendous tokens were soon followed by a great famine: and not long after, on the sixth day before the ides of January in the same year, the harrowing inroads of heathen men made lamentable havoc in the church of God in Holy-island, by rapine and slaughter."

The anglo saxon Chronicle

traduction J. Ingrams XIXe (il y en a une plus récente mais je ne la trouve pas)

Cette année là, de sinistres présages apparurent en Northumbrie et efrayèrent cruellement les gens. Ils consistaient en immense tourbillons et éclairs, on vit de féroce dragons volant dans les airs. Une grande famine suivit immédiatement ces signes, et un peu plus tard la même année, le 8 juin, les ravages opérés par ces paiens détruisirent lamentablement l'église de Dieu, à Lindisfarne, par le pillage et le meurtre.

Traduction de Régis Boyer (?) à partir de l'édition anglaise de Michael Swanton 1996

Et last but not least et dédiée tout spécialement à Isil, la version originale du IXe siècle pour mettre tout le monde d'accord. La date est différente dans la version française (la plus récente) tout simplement parce qu'elle a été corrigée par les spécialistes (des raids en janvier, je me disais aussi..)

Her wæron reðe forebecna cumene ofer Norðhymbra land, 7 þæt folc earmlic bregdon, þæt wæron ormete þodenas 7 ligrescas, 7 fyrenne dracan wæron gesewene on þam lifte fleogende. Þam tacnum sona fyligde mycel hunger, 7 litel æfter þam, þæs ilcan geares on .vi. Idus Ianuarii, earmlice hæþenra manna hergunc adilegode Godes cyrican in Lindisfarnaee þurh hreaflac 7 mansliht. 7 Sicga forðferde on .viii. Kalendas Martius

 

Franchement, le vieil anglais, c'est beau !


Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans citations
commenter cet article

commentaires

lou 22/05/2011 18:15



 


C'est tout simplement le mois de mars. Chez les Romains, ils sont fous ces Romains, c'était le début de l'année. L'étymologie de Martius n'est pas assurée. Il semble que ce soit lié au dieu Mars
(Ares en grec).


Et "kal mar", c'est le texte original du manuscrit. Au temps où l'on copiait à la main, on faisait des raccourcis. De là viennent nos "x". "Chevax" pour "chevaus", redevenu plus tard "chevaux",
ce qui ne simplifie pas notre orthographe, mais les Anglais ne font pas mieux : - )))


 



yueyin 22/05/2011 20:42



J'ai utilisé cette édition http://asc.jebbo.co.uk/d/d-L.html


Donc Sicga forðferde on .viii. Kalendas Martius ou Kal Mar serait nom du scribe le 8 mars, sicga fordferde n'est pas traduit (je sais
que ce n'est pas un d hein :-)) ?


je savais pour les us transcrits en x, j'avais été très heureuse de comprendre enfin POURQUOI MAIS POURQUOI DONC tant de bizarrerie (et
je suis d'accord pour les anglais : pas mieux !)



lou 22/05/2011 16:39



 


kalendas martii (ou martius, après tout...).


 



yueyin 22/05/2011 17:51



je me suis mal exprimée, je voulais dire qu'est-ce que cela signifie (c'est qui ce Martius ?), je suppose que c'est une indication calendaire mais c'est tout...



lou 20/05/2011 16:55



 


Franchement, le vieil anglais du 8e siècle, c'est pour perdre des clients ?
: : )
Allez, nous avons fait pire et nous passerons sur le "Kalendas Martius" (qui, à l'origine, est "kal Mar" - non ! pas Karl Marx - et qui est mal accordé) dont je ne sais pas où tu l'as trouvé. Il
faut se méfier de ce qui est publié sur la Toile - même chez Lou, on n'est pas sûr.
Merci, Yueyin, de ce beau morceau - bien entendu, sans aucun lien avec l'actualité, comme d'habitude ; - )


 



yueyin 22/05/2011 14:55



Etant donné l'endroit où je l'ai trouvé, je pense que si erreur il y a c'est dans le manuscrit original, ce qui semble parfaitement possibe, les scribes saxons de l'époque n'avaient peut être pas
le latin aussi "perfection classique" que Lou...


Et qu'est ce que cela veut dire Kal Mar, dis moi tout Lou, je n'en ai aucune idée...



Le Papou 19/05/2011 14:27



Je ne sais pas si c'est beau mais c'est imprononçable à voix haute (pour moi)



yueyin 19/05/2011 16:05



Le viel anglais, oui je ne sais pas non plus comment ça se prononçait, mais ça doit se trouver en cherchant... en tout cas à voir c'est BEAU !



Isil 19/05/2011 14:17



Oh c'est beau! Il faut que je lise cette chronique. (peut-être pas tout de suite en VO par contre)



yueyin 19/05/2011 16:04



tss tss c'est beau le vieil anglais encore plus beau que l'anglais nouveau :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg