Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 08:00

Dans le Japon du XIe siècle, la jeune Fuji, comme toutes les filles de la noblesse, rêve de la cour, de son luxe et de ses jardins mystérieux. Pour son plaisir et celui de ses amies, Fuji invente le radieux Genji et rédige de merveilleuses histoires autour de ce prince, séducteur d'une beauté éclatante, poète accompli et amant idéal pour toutes les femmes qui ont le bonheur de croiser son chemin. Peu a peu elle amalgame aux aventures de son lumineux héros les rumeurs et les bruits qui émanent du palais. Peu à peu ses récits circulent et font parler d'elle, jusqu'à la faire pénétrer dans les lieux même qui l'ont fait rêver. Nul ne le sait encore, mais Fuji bientôt rebaptisée Murasaki est en train d'écrire le premier roman japonais...

Le dit du Genji est une oeuvre japonaise majeure et peut être le tout premier roman psychologique du monde mais on sait fort peu de chose sur son auteure. Murasaki Shikibu était dame d'honneur de l'impératrice Shoshi et a laissé, outre les récits du Genji, un journal fragmentaire et un recueil de poèmes. On connait bien quelques dates marquantes de sa vie mais c'est à peu près tout. Liza Dalby s'est donc appliquée à compléter son journal, mobilisant ses connaissances étendues du Japon de la période Heian pour faire revivre sous nos yeux une partie du XIe siècle japonais, cet âge d'or du raffinement des moeurs et des arts, la partie qu'aurait pu en percevoir une femme noble de cette époque.

Et elle parvient merveilleusement à restituer l'atmosphère feutrée, élégante, secrète de ce monde féminin. Tout est vu depuis les chambres des femmes, de derrière les écrans de soie d'où les dames font coquettement dépasser les extrémités de leurs volumineuses manches aux couleurs soigneusement choisies. Car si Fuji fait souvent allusion à la nature dans ses poèmes, il s'agit de celle qu'elle peut contempler de sa fenêtre, celle de jardins et de parcs admirablement travaillés. L'extérieur, a fortiori l'extérieur de Miyako la capitale centre de toute vie civilisée, est pour elle un ensemble de lieux effrayants, incompréhensibles et sans doute dangereux. L'essentiel de sa vie se passe dans le clos de sa chambre, harmonisant des coupons de soie, travaillant ses compositions d'encens, jouant du Koto à treize cordes, rédigeant des lettres, de délicats poèmes et les fabuleux récits du radieux Genji. Une vie bien étroite sans doute à nos yeux, même une fois introduite à la cour - sans grand pouvoir déjà à cette époque - mais riche aussi, sans doute parce que Murasaki trouve en elle et autour d'elle les ressources propres à la création, incorporant à son imaginaire ses expériences, ses fantasmes et ce qu'elle perçoit de la politique et des intrigues de cour - on a d'ailleurs supposé que la vie du régent Fujiwara no Michinaga n'était pas étrangère aux aventures du Genji dont il aurait inspiré certains épisodes.

Écrit dans une langue magnifique inspirée des journaux de Murasaki elle-même et d'autres dames de cour de la période Heian, parsemé de magnifiques poèmes waka datant de la même époque, Le dit de Murasaki est une petite merveille de délicatesse et une magnifique reconstruction historique et littéraire. L'histoire de la gestation et de la mise au monde d'une des oeuvres les plus marquantes de la littérature. Envoûtant !

Le dit de Murasaki - Liza Dalby - magnifiquement traduit de l'anglais par Bernard Hoepffner avec la collaboration de Catherine Goffaux - 2000 - Picquier 2007

PS : Maintenant je veux lire Le dit du Genji évidemment, comment résister à une oeuvre du XIe siècle.

PPS : Je ne rends pas assez justice à ce roman, lisez-le plutôt !

PPPS : Merci Tina pour ce merveilleux cadeau...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans Roman américain
commenter cet article

commentaires

Karine:) 16/03/2012 00:00


Oh mais comment je peux résister à ça, hein!  Vilaine!  Il me le faut maintenant!

yueyin 19/03/2012 22:40



Ah mais tu ne peux pas voilà !



Joelle 15/03/2012 11:48


Ton billet est bien tentant, même si je ne suis pas très sûre d'accrocher à l'histoire ... j'ai peur d'être perdue dans le Japon de cette époque vu que je n'y connais strictement rien ! Mais
justement, c'est aussi peut-être l'occasion de le découvrir ;)

yueyin 19/03/2012 22:40



Oh oui je ne pense pas que tu te perdes, au pire tu pourrais t'ennuyer car il y a bien peu d'action mais te perdre non je ne pense pas :-)



Emeraude 13/03/2012 22:06


très beau billet très tentant... je crois que bientôt je lirai ce dit là parce que moi aussi, (depuis que j'ai lu "les voleurs de manhattan dans un genre très différent!!!) j'ai envie de lire le
dit du genji. Mais comme tu dis, c'est du lourd et du cher alors j'attends patiemment le moment opportun...


En attendant, j'ai hâte de découvrir le titre dont tu nous parles !

yueyin 15/03/2012 08:03



disons que ça fait une introduction au Genji très abordable dans tous les sens du terme :-)



Violette 13/03/2012 17:12


déjà été tentée par ailleurs, il me semblait ça ardu et difficile d'accès... non alors?

yueyin 15/03/2012 08:02



JE n'ai pas trouvé non :-) certes il y a peu d'action mais j'ai trouvé l'écriture très fluide et agréable :-)



Alex-Mot-à-Mots 13/03/2012 14:05


A voir, maintenant, la comparaison entre les deux.

yueyin 15/03/2012 08:01



nous verrons nous verrons :-)))



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg