Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 16:02

resquilleuse.jpgMatilda la cinquantaine, veuve de fraîche date, a tout rangé, nettoyé la maison de bas en haut, vidé les ordures. Il ne lui reste qu'à verrouiller la porte, glisser les clés sous le paillasson, empoigner son panier pique-nique et partir vers la plage dont elle n'a pas l'intention de revenir. Une façon finalement plaisante de mettre un point final à une vie devenue sans objet. Seulement rien ne se passe comme prévu pour ce dernier voyage, comme si le sort s'acharnait à l'empêcher d'agir à sa guise. Jusqu'à ce que son chemin croise - cerise sur le gâteau - l'ennemi public numéro un, le matricide dont toute l'angleterre parle et qui non seulement semble lui aussi décidé à en finir mais de surcroit pourrait bien, par maladresse, se faire prendre. Chose que que Matilda - éternelle sauveuse d'animaux perdus, ne peut sur le moment envisager de laisser faire...

La resquilleuse est le premier roman pour adulte de Mary Wesley et semble-t-il le plus sombre. Et il est vrai que Matilda, femme rongée par une culpabilité universelle et une colère qu'elle ne s'avoue pas tout à fait, est un personnage qui pour être doué d'un certain humour n'en ai pas moins tragique à sa façon ou disons tout simplement triste. Des autres personnages, on ne saura que bien peu, et toujours à travers les yeux de Matilda qui justement semble avoir une compétence particulière pour s'aveugler, rater l'important, effacer ce qui l'arrange. Mary Wesley signe ici, de sa plume piquante, un roman plus amer que doux sur le veuvage et, à l'heure des "comptes", la douleur de faire face à ce qu'on a préféré écarter toute sa vie. Poignant.

La resquilleuse - Mary Wesley - 1983 - traduit de l'anglais par Michèle Albaret

De Mary Wesley, je ne saurais trop vous conseiller la Pelouse de camomille, un de mes grands coups de coeur...

english month
Lu dans le cadre du mois anglais des dames Cryssilda, Lou et Titine...


Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman britanique
commenter cet article

commentaires

Karine :) 12/07/2014 21:51


Ravie que tu aimes mon auteure chouchou!  Pour la pelouse, plein de gens ont été choqués par la même chose mais moi, je trouvais que c'était dans le ton... du coup, dans un roman... je n'ai
pas tilté plus que ça. 

jerome 27/06/2014 17:11


Va pour la pelouse de Camomille alors. Si je dois un jour découvrir cet auteur, ce sera avec ce titre.

yueyin 30/06/2014 09:12



Voilà tu me diras, une de mes amies a été cjhoqué par quelque chose dans ce roman que je n'avais pas remarqué... je me demande si c'est moi ou si c'est général :-)



Titine 26/06/2014 16:20


J'ai beaucoup entendu parlé de "La pelouse de camomille" mais je n'ai toujours pas lu cet auteur. Tu me conseillerais lequel ?

yueyin 26/06/2014 21:55



Ah j'ai préféré la pelouse de camomille quand même... un grand coup de coeur pour moi :-)



Lou de Libellus 26/06/2014 07:16


 





 


Courir après une veuve, moi non plus, et puis je n'aime pas la plage - mais, à lire, ça paraît appétissant.


 

yueyin 26/06/2014 21:55



Oui c'est sympa à lire :-) par contre la veuve que tu montres là, elle a pas l'air sympathique du touuuut



Books All Around 25/06/2014 22:18


J'ai lu ce livre il y a quelques temps et j'en garde un assez bon souvenir. J'avoue que le personnage de Mathilda m'a laissé une impression plus positive qu'à toi. En tout cas, il m'a plu
suffisamment pour me donner envie de lire d'autres romans de cette auteure :)

yueyin 26/06/2014 21:46



Ah mais j'ai bien aimé le roman hein, ler personnage de Matilda est à la fois sympathique par bien des côtés et agaçant dans son aveuglement volontaire :-) mais j'adore Mary Wesley :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg