Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 19:10

1910, 1950, 1990, trois époques, un lac, une maison, une famille... Sur les rives du lac Simon dans l'Outaouais, trois générations se croisent, trois histoires se tissent celle de Josaphat et Victoire qui se préparent à quitter la maison de leur enfance, celle d'Albertine et d'Edouard ce frère qu'elle ne supporte pas et enfin celle de Jean-Marc qui vient chercher dans la vieille maison de famille l'inspiration et peut-être  autre chose aussi, une réconciliation avec lui-même ou avec l'idée même de famille... Sur cette galerie tiède et tranquille, alors que la lune se lève, un enfant passe, les secrets se révèlent, les adultes parlent...

Parler d'une pièce de théatre est bien compliqué d'autant que, dans La maison suspendue, les didascalies complètent et amendent les dialogues, obligeant le lecteur à imaginer les mouvement des personnages et les changements d'époque. Normal me direz-vous ? C'est possible, je lis peu de théatre habituellement mais Karine sait être persuasive surtout un livre dans chaque main : Non mais toi qui aime Tremblay, il FAUT que tu lises ses pièces, tiens je te prête celle-là et puis celle-ci... bon vous me direz que me convaincre de prendre un livre ne relève pas exactement de l'exploit. Me voici donc partie avec - entre autre, mais vous ne voulez pas TOUT savoir sur mes turpitudes livresques - mes deux pièces de Tremblay et peu après forcément, j'ai ouvert celle au joli titre. Je ne l'ai refermée qu'une fois terminée. Ce doit être un charme ou un sort, mais cette voix touche toujours juste avec moi. Pourtant le Joual n'est pas mon parlé maternel même si je l'entends parfaitement en lisant Trembay, mais tous ces personages me parlent, je les comprends, ils me fascinent, je les aime. Même Bartine me touche - fille maudite dont la rage et l'acrimonie prennent tout à coup une nouvelle signification. Car ces personnages, je les ai déjà croisés pour la plupart, dans les pages des chroniques du plateau - Josaphat le violon, Victoire la grand-mère, Gabriel, Bartine, Edouard, Marcel et son chat imaginaire, je les connais tous. Et leurs liens familiaux s'éclairent tout à coup, tandis que la populaire chronique familiale prend soudain des airs de tragédie antique. Résumons-nous, une langue magnifique, des secrets de famille, une ambiance à la fois truculente et poétique, mais qu'attendez-vous ?

La maison suspendue - Michel Tremblay - 1989 - Léméac

L'avis de Karine

Lu dans le cadre de la LC théatre de Québec en septembre

PS : Certains liens de famille sont élucidés dans les didascalies je me demande comment ils rendent ça sur scène. J'aimerais tellement la voir en vrai.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DENIS 29/09/2013 17:35


voilà mon mois québécois est fini et merci bravo à toi et Karine pour cette organisation si belle avec d'excellentes lectures pour ma part (je viens de poster un récap sur la page facebook)

yueyin 01/10/2013 10:10



bravo :-) tu as été un grand contributeur de ce challenge avec plein de choses tentantes et excellentes... ça fait plaisir de voir la littérature québécoises à l'honneur comme ça :-)



Lou de Libellus 29/09/2013 06:44


 


Il me semble que je retrouve ce que j'ai aimé dans Bonjour, là, bonjour.


Je me suis aussi posé la question de la mise en scène.


 

yueyin 01/10/2013 10:08



il y a beaucoup de point commun entre les deux pièces bien que l'histoire soit tout autre... je suppose que c'et la patte et la langue Tremblay (ça fait bizarre dit comme ça) (sans parler de ses
obsessions autour de la famille, des amours interdites et ce genre de chose)



FondantOchocolat 28/09/2013 13:16


Bonjour ! Je viens justement de finir "Bonbons assortis" du même auteur : un très bon moment de lecture ! :-) L'intrigue que tu évoques pour cet ouvrage-ci m'intéresse beaucoup mais c'est la
forme théâtrale qui me retient un peu... Cela dit, j'ai adoré le style de Tremblay alors... :-)

yueyin 01/10/2013 10:00



En fait depuis longtemps je n'osais pas frnachir le pas, j'aimais les romans mais lire du théatre et puis finalement Karine m'a convaincue et j'ai adoré :-)



Valentyne 21/09/2013 19:24


Je note aussi ce titre pour les personnages fascinants ;-)


Je vais attraper une crampe d'ailleurs à noter tous ces titres du mois québécois ;-)

yueyin 25/09/2013 22:20



C'est qu'il y a plein de bonnes choses :-)



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2013 13:07


Toi aussi, tu sais être persuasive.

yueyin 25/09/2013 22:16



j'essaie, j'essaie :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg