Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:42

hadji-mourat.pngEn 1852, le chef de guerre Hadji Mourat, lieutenant le plus redouté du chef de la résistance Tchétchène à l'annexion russe du Caucase, passe soudain dans le camp du Tsar. Vraie réddition, changement d'allégeance, effet délétère d'une vendetta jamais réglée avec l'Iman Chamil ? Les autorités russes s'interrogent, tergiversent... Comment traiter cet homme rigide et vertueux sur qui ils ne savent comment assurer leur prise ?

Tolstoï peint, autour de ce simple changement de camp, une impressionnante évocation d'un conflit qui brasse dans ses tourments des populations aussi différentes que possible, du simple paysan russe enrôlé pour 25 ans jusqu'au Tsar de toutes les Russies, le désolant Nicolas 1er, en passant par de jeunes nobles désargentés en quête d'aventures, de simples cultivateurs tchétchènes avides de tranquillité, des courtisans prêts à tous pour plaire ou des religieux fanatisés. Pendant huit ans, L'écrivain devenu ascète ne cessera de revenir à ce court roman qui au-delà de ses qualités littéraires – le style de Tolstoï est d'une limpidité qui touche au sublime selon moi  - esquisse une image saisissante des origines de l'antagonisme russo-tchétchène autant qu'une critique sans concessions de la cruauté et de l'hypocrisie des pouvoirs* – car ici le Tsar et l'Iman sont renvoyés dos à dos, seuls personnages foncièrement négatifs d'un récit qui stigmatise essentiellement l'aveuglement de ses acteurs.

L'écrivain se met d'ailleurs lui-même en scène dans le personnage du jeune Butler, officier réfugié dans le Caucase pour éviter de se ruiner définitivement au jeu et trouver un sens à sa vie. Pages cruelles que Tolstoï vieillissant et pacifiste se sert à lui-même, quand son avatar se sent apaisé et heureux simplement d'être en vie au retour d'un coup de main sur un village tchétchène, laissant derrière lui loin de ses yeux et de sa pensée, des maisons en feu, des animaux massacrés, des vergers rasés et les humains attardés, morts. Hadji Mourat clôt en quelque sorte la boucle ouverte avec les Cosaques en 1863, un des premiers romans de l'auteur qui mettait en scène - mais de façon plus intimiste - ses jeunes années d'officier égaré dans le Caucase.

Ce beau récit, évocateur en diable et très documenté, rappelle d'une certaine façon la Guerre et la Paix mais en version épurée et concentrée dans cette langue précise et puissante mais lumineuse qui est la marque du maître. Epique.

Hadji Mourat - 1912 - Leon Tolstoï - traduit du russe par Jean Fontenoy et Brice Parain - Folio classique 2004

PS : La plupart des personnages de ce roman sont historiques, ce qui m'a valu une bonne plongée dans wiki et consort : la guerre du Caucase est un vaste sujet encore plutôt brulant aujourd'hui.

PPS :  Hadji Mourat, le roman ou la longue nouvelle à votre convenance, sera non seulement publié après la mort de Tolstoï (selon ses désirs) mais en version expurgée en Russie (mais pas dans le reste de l'Europe) des passages touchants à la personnalité du Tsar Nicolas 1er.

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman russe
commenter cet article

commentaires

Marie 11/05/2013 14:46


Tu me donnes envie de me plonger de nouveau dans Tolstoï ! En plus, je n'ai pas encore lu ce titre...


 

yueyin 16/05/2013 14:09



Tolstoï est un écrivain extraordinnaire :-)



Theoma 10/05/2013 22:48


alors là, tu donnes sacrément envie. Epique ? J'aime !

yueyin 16/05/2013 14:09



Tolstoï quoi :-) j'espère que tu apprécieras autant que moi Théoma :-)



Choupynette 06/05/2013 10:00


cela donne un certain éclairage sur la situation actuelle, sur une partie au moins des racines de cette guerre qui n'en finit pas.

yueyin 06/05/2013 22:42



Très juste :-) Tolstoï se place d'une manière très moderne en dehors du conflit et en montre tous les aspects en finalement très peu de pages... excellent vraiment, merci de ma l'avoir conseillé
:-)



Alex-Mot-à-Mots 06/05/2013 09:38


Il me tente, pour l'aspect historique.

yueyin 06/05/2013 22:41



C'est fort intéressant en plus d'être très beau à lire :-)



Le Papou 06/05/2013 08:19


Jamais lu, me plairait bien un jour.


Le Papou

yueyin 06/05/2013 22:41



excellente idée :-)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg