Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 22:07

Depuis des année Lucie va de contrat en contrat, de boulot en boulot sans s'arréter nulle part et cela lui a toujours plu. Simplement elle a conscience que quelque part après ses trente ans, elle a cessé d'avoir le choix. Alors elle tient à son dernier boulot. Détective privé, un titre qui pourrait faire illusion mais son boulot se limite à suivre des adolescents pour le compte de leurs parents dépassés. Grosso modo un bon créneau, pas difficile, pas fatigant, pas passionant non plus mais on ne peut pas tout avoir. Jusqu'au jour où Valentine, une ado visiblement bien perturbée la sème dans le métro et disparait. Le jour où tout a commencé...

Ce qui frappe le plus chez Virginie Despentes, c'est la puissance de son style, cela m'avait frappé dans King kong théorie mais dans ce roman qui tient du polar et du pamphlet social, il est d'une efficacité vertigineuse. Les premières pages défilent sans qu'on touche terre, asphyxié par cette descente non pas aux enfers mais dans la rue et dans l'esprit des personnages, tous différents, avec des voix bien distinctes, des aspirations et des opinions aussi éloignées que possible mais avec en commun comme un arrière-goût de désespoir qui peut être annonce la fin. Pendant les trois-quart du livre, de Paris à Barcelone, l'intrigue ne faiblit pas une seconde, s'enroulant avec une efficacité certaine autour des personnages et puis je ne sais pourquoi, le soufflé retombe à la toute fin. Une fin un peu plate et qui peine à convaincre alors que la démonstration était époustouflante. Malgré la petite déception finale, un excellent moment de lecture. Décoiffant !

 

Apocalypse bébé - Virginie Despentes - Grasset - 2010

 

Lu dans le cadre du match organisé par Priceminister

 

PS : Une question m'asticote quand même un peu, pourquoi ce titre, je comprend bien apocalypse mais pas bébé. Oui je pinaille mais j'aime bien comprendre si quelqu'un a des idées...

PPS : Maintenant je lirais bien les autres romans de Virginie D. moi...

PPPS : En cours de lecture, je me disais que Nikki Gemmel avait ce genre de style, cru, efficace, bousculant, lucide...

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman français
commenter cet article

commentaires

lolla 03/11/2010 13:09



En fait, oui l'indifférence et tout cequi tourne autour et avec, ceci fait vendre, l'anti-conformisme de même.


c'est un bon scoop commercial (surement pour faire réfléchir).



yueyin 05/11/2010 22:59



euhhh....



lolla 02/11/2010 16:06



c'est dans l'air du temps, violence, brutalité,



yueyin 02/11/2010 22:02



Sans doute mais bien d'autre chose aussi, l'indifférence peut être une forme de violence :-)



Cryssilda 31/10/2010 10:59



Je suis globalement de ton avis, mais je vais vite oublier ce livre... disons que le sthèmes de ce roman en font un livre en accord avec son temps, mais qu'il faut plus pour que ça reste :)


Comme toi, la fin m'a énervée !



yueyin 02/11/2010 22:00



Ah oui cette fin !!! mais en même temps je crois que je vais le garder en tête moi, il y a une puissance et une vraie puissance d'évication qui a mon avis promet plus encore...



Hathaway 20/10/2010 09:59



C'est un livre qui me plairait bien, surtout si l'on ne s'ennuie à aucun moment ! Ce serait l'occasion de découvrir l'auteure d'ailleurs...



yueyin 21/10/2010 12:00



Les avis sont très contrastés sur ce roman, mais oui ce pourrait être une bonne façon de la découvrir :-))))



Nanne 18/10/2010 21:52



J'ai entendu Virginie Despentes sur France Inter, "L'humeur vagabonde" pour ne pas nommer l'émission. Elle a parlé de son titre pour le moins singulier, mais je n'ai retenu le pourquoi de
celui-ci ! Apparemment un livre un peu différent des précédents où une certaine forme de violence existe ... C'est elle qui a écrit, il y a quelques années "Baise moi", dont le film avait eu de
nombreux échos ! A tenter pour découvrir une romancière que je ne connais que de réputation ...



yueyin 18/10/2010 22:10



Il y a de la violence dans ce titre effectivement, peut être pas du même ordre que dans ses autres romans je ne sais pas, son style en tout cas est impressionant (du moins à mon gout, mais c'est
cru hein !)



Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg