Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 13:05

"Je" parce que le récit est entièrement à la première personne ! Maître François Villon nous conte sa vie depuis son premier souffle jusqu'à sa disparition des annales. Car l'auteur a respecté la part de mystère, la mort de Villon reste une inconnue - vers la trentaine il disparait des écrits officiels ou autres et nul ne sait ce qu'il en advint. Ces trente années dont quelques bribes sont arrivées jusqu'à nous forment la trame de ce conte cruel et fascinant sans concession mais sans complaisance non plus où la mort, l'horreur et la joie se conjuguent à chaque page.

Dans un langage étonnant, fusionnant avec la poésie et le ton inimitable de Villon, Jean Teulé  tisse autour de son personnage une étonnante biographie où se mèlent intimement réalités historiques, hypothèses bien étayées et licences romanesques vraisemblables. Il redonne vie pour nous à un homme étrange, attachant, fuyant, mené par ses passions,  dépassé par sa légende, essentiellement libre et devenu témoin de son siècle en transcrivant sa vie, sa souffrance, l'appel de l'abîme en vers inoubliables. Et qu'importe s'ils furent traduits en français modernes, leur force est intacte quel que soit le siècle.

Le Paris du XVe palpite de nouveau sous nos yeux, cruel, turbulent, joyeux avec sa faune de petite gens et de puissants tous guettés au tournant par le sort mais l'acceptant et continuant. Un regal dans un style unique où on ne sait quand s'arrête Teulé pour faire place à Villon... une pure merveille !

Je, François Villon - Jean Teulé - Julliard - 2006

L'avis de Thom qui m'a donné envie de lire ce livre, de plus Jean Teulé est à l'honneur chez les chats en ce moment

  • Je meurs de soif auprès de la fontaine
  • Chaud comme le feu, je claque des dents
  • En mon pays, je suis en terre étrangère
  • près d'un brasier, je frissonne tout brulant
  • nu comme un ver, vêtu en président
  • je ris en pleurs et attends sans espoir
  • Je me réconforte au fond du désespoir
  • je me réjouis sans trouver le moindre plaisir
  • je suis puissant et n'ai force ni pouvoir
  • Bien accueilli, rejeté par chacun
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour à tous, nouvelle venue sur le site. Villon, très bien mais la lecture est parfois difficilement soutenable... Viols, tortures, trahisons et j'en passe... exaltante et libre la vie de Villon, mais au final un bonhomme pas très sympathique. Ce n'était sans doute pas le but de Jean Teulé. La liberté de l'artiste, une belle idée, mais est-ce que ca donne tous les droits ?
Répondre
Y
Je comprends que cela puisse paraitre violent et ce serait probablement insupportable si c'était un personnage contemporain... mais dans le contexte de l'époque Villon ne parait guère plus sauvage que mettons les autorités qui sont censées donner le ton... Je l'ai trouvé plutôt attachant moi bien que parfois coincé par ses choix et ses contradictions...
M
Non c'était pas cette année, mais raison de plus, je me souviens encore de l'impression qu'il m'avait fait . Et c'est pas Margoulet non plus !!!!
Répondre
Y
désolée Moustafette, j'étais vraiment fatiguée hier soir on dirait... c'est donc à toi que je souhaite une bonne lecture :-)
M
La ballade des pendus, c'est quelque chose, ça m'avait impressionnée quand je l'avais étudiée. J'irai jeter un oeil sur celui-ci.
Répondre
Y
Tu as étudié la ballade des pendus , Cette année ? Pas mal ! Le livre est un peu cruel mais pourquoi pas, bonne lecture Margoulet.
C
Oui tu as raison...
je lis en ce moment stainbeck, il était ps dans ma PAL mais je suis "tombée" dessus ce week end chez ma mamie... pas pu m'emp^cher de le prendre! mais quel régal! certains péchés sont décidément délicieux!
Répondre
Y
En fait c'est ça le piège, tu as une bonne petite (pardon grande) PAL, tu as des projets de lectures, un ordre, tout et finalement tu tombes sur un autre et hop pfuit l'odre de lecture - enfin c'est comme ça pour moi et apparemment our toi :-)
F
Alors ces vacances ?
Répondre
Y
marines et iodées top quoi !

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg