Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 22:00

En 1901, Sherlock Holmes est mort depuis 10 ans. Malgré toutes les supplications, les protestations, les menaces et les insultes, son géniteur refuse obstinément de le sortir du gouffre de Reichenbach où il l'a précipité avec soulagement.

Pour faire plaisir à sa mère cependant, Arthur Conan Doyle décide de faire vivre une « dernière » enquête à son détective. Il entend cependant garder le contrôle de la créature et situe l'histoire chronologiquement avant "la dernière affaire". Les dons de spirite d'Arthur ne lui ayant apparemment pas permis de prévoir la destiné de son fils prodigue. Au mois d'août 1901, par la grâce de Mary Doyle, le strand magazine commence la publication du « chien des Baskerville » : le meilleur roman holmesien et une des ses aventures les plus abouties.

La première phrase accroche : « Monsieur Sherlock Holmes se levait habituellement fort tard, sauf quand il ne se couchait pas de la nuit, ce qui lui arrivait parfois. » Sherlock Holmes a toujours aimé ménager ses effets et soigner ses entrées !

L'histoire est connue, un certain docteur Mortimer vient lire au 221bis Baker Street une ancienne légende à base de chien démoniaque et de malédiction familiale. Le surnaturel n'ayant pas l'heur de plaire au détective, il enchaîne sur une mort tout à fait contemporaine et mystérieuse... et voilà Sherlock et John (Watson) engagés dans la sauvegarde de l'héritier d'une vieille et aristocratique famille et la capture d'un sinistre individu.

Ce qui frappe tout d'abord c'est l'atmosphère de ce roman. Le décor sinistre du manoir, la lande désolée, le brouillard anglais que Conan Doyle a toujours su utiliser avec brio, la présence du bagnard évadé rodant dans l'obscurité, sans parler du fameux chien que d'aucuns prétendent avoir vu, tout concourt à baigner l'histoire d'une atmosphère fantastique et angoissante presque gothique. En parallèle le détective est le héros le plus cartésien qui soit (une fois l'impossible éliminé Watson, l'improbable doit être la solution). Professant une foi indéfectible dans le rationalisme et la science, c'est par la raison qu'il vient à bout de ce mystère.

Je pense que c'est ce mélange de pur positivisme et d'atmosphère fantastique et brumeuse qui fait encore aujourd'hui l'intérêt des aventures de Sherlock Holmes. Certaines de ses nouvelles en sont une parfaite expression, "le ruban moucheté", "l'horreur de Deptford" ou "les cinq pépins d'orange" par exemple.

De plus, contrairement aux trois autres romans du « canon », la narration est totalement maîtrisée. Les évènements s'enchaînent harmonieusement sans temps mort ni relâchement. L'intérêt ne fait que croître pour culminer dans un dénouement parfaitement amené. Un exercice de virtuose que Conan Doyle a toujours très bien exécuté dans ses nouvelles mais qu'il maîtrisait beaucoup moins dans ses romans affaiblis par de longues digressions plutôt ennuyeuses.

Le chien des Baskerville est le joyau de la série holmesienne, un classique entre les classiques ! A lire et à relire...

Pour mémoire le « canon » est le nom donné à l'ensemble des quatre romans et des 56 nouvelles qu'Arthur Conan Doyle a consacré à son (trop) célèbre détective. Les ajouts, y compris ceux d'Adrian Conan Doyle et John Dickson Carr pourtant quasiment parfaits dans la continuité du style, n'y sont pas admis !

Le chien des Baskerville - (The hound of the Baskervilles) - Arthur Conan Doyle - 1901 - 154 pages

Partager cet article

Repost 0
Published by yue yin - dans polars-rompol
commenter cet article

commentaires

Nicolas 29/06/2009 22:26

Je l'ai lu il y a bien longtemps, pourtant ce roman m'a laissé un souvenir inoubliable. J'ai adoré ce roman, sans doute la meilleure enquête de Sherlock, et peut-être le meilleur polar classique. indispensable.

yueyin 29/06/2009 22:36


absolumetn d'accord !!! indispensable et à relire :-)


anthony 02/01/2008 17:12

je cherche quelle q un pour maides a complete un tableau merci pour ceux qui le completeront a plus je sui un proff et je fait un travail sur se test slt j'ai emée le livre mais je cherche quelqun pour le  tableau merci

yueyin 04/01/2008 20:04

Je ne demande pas mieux que de t'aider mais si tu m'en disais un peu plus :-)

Systool 29/06/2007 23:12

Super Sherlock... ça me fait toujours plaisir de lire une de ses aventures ;-)

SysT

yueyin 30/06/2007 00:10

Sherlock c'est LE détective alors... la série de la BBC avec Jeremy Brett est extrèmement fidèle à l'esprit des romans...

Marc Duboisé 27/03/2007 19:48

Un roman que j'ai beaucoup aimé. Bien fignolé.

yue yin 27/03/2007 20:56

tout à fait d'accord ! bienvenu et merci ...

Mog 24/02/2007 19:34

J'ai lu un roman de Sherlock Holmes, que j'ai beaucoup aimé. C'est le début avec sa rencontre avec Watson. un régal. Je ne me rappelle plus bien le titre, mais je me rappelle l'avoir bien apprécié. Bonne soirée Mog

yue yin 24/02/2007 21:47

Bonjour Mog, tu as lu une étude en rouge je pense, le premier roman ou Holmes et Watson apparaissent (et où ils se rencontresnt).  Si tu l'as autant aimé, tu appréciera surement les autres... bon dimanche et à bientôt

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg