Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 12:18

Une chose en entraine toujours une autre et réciproquement, c'est la première phrase d'un roman, mais lequel, bernique impossible de me souvenir. bref à l'origine, j'aime l'Histoire avec un grand et un petit h... ça m'a pris toute petite et je n'ai jamais guéri. Par voie de conséquence je me suis mise à lire des romans historiques, polar le plus souvent. et là il faut bien le dire, le choix est vaste : c'est un genre très à la mode ! 

Alors au détour d'un roman, on apprend des choses, du moins on en entend parler et éventuellement on vérifie (enfin moi je le fais souvent) : Ah bon il y a eu un royaume Viking en Irlande, ah bon les drakkars ne s'appelaient pas comme ça, ah bon les varègues sont étroitement mélés à la fondation de l'état russe... et une chose en entrainant une autre (disais-je) on se retrouve en train de lire "les vikings" de Regis Boyer. Et là, c'est pas du roman historique, polar ou autre...ce serait plutôt de l'ouvrage d'érudition en version longue.

Dire que c'est facile à lire, non, c'est touffu, détaillé, précis, documenté, passionnant, oui. la ligne est claire, l'argumentation convaincante, la pensée se suit très bien malgré les exemples et les citations. pourquoi malgré ? Ce doit être à cause du Norvégien et du vieux Norois que je maitrise peu...  Mais alors il se passe quelquechose de fascinant, je me laisse bercer par ces sonorités barbares et tout à coup je me retrouve dans le vestfold, entendant au loin de galop des rohirrims - Tolkien tout puissant (j'emprunte l'expression à qui de droit avec à peine une petite modif), pour qui a déjà trainé en terre du milieu il y a de la poésie dans cet austère traité... Incontournable sur le sujet mais pour amateur !

Les vikings - Régis Boyer - Perrin Tempus - 2002

Partager cet article

Repost0

commentaires

ChimÚre 28/10/2006 16:05

Oui une réputation d'hommes d'affaires avisés en somme :D
Dans Orm le rouge, on assiste d'ailleurs à un marchandage des plus marrants, entre l'église soucieuse de christianiser les païens et les petits malins de chefs de clan. En gros c'est "tu veux que je me fasse baptiser ? Pas de soucis. Payes ! Et attention tu as donné tant à Bidule qui n'est que chef d'un petit clan perdu, moi je suis quasiment roi, je dois avoir plus" et ça marche.
 

yue yin 28/10/2006 14:39

Chimère je note toutes tes références.. j'aime bien les vikings quoique le goût ne m'en ai pas été imposé par l'école primaire (ou à cause de ça, va savoir...) D'ailleurs en ce qui concerne la peur je trouve qu'ils avaient une position des plus raisonnable : se forger une réputation suffisante pour que leur victimes potentielles leur donne tout ce qu'ils voulaient sansqu'ils aient à tirer l'épée la plupart du temps. ça c'est de l'économie de moyen !!!

choupynette 28/10/2006 13:48

Il y a fort longtemps, j'avais lu un ouvrage sur Eric le rouge, le découvreur de l'amérique avec Christophe C.... passionnant, mais comme je n'ai pas la mémoire de chimère, je ne me souviens ni du titre, ni de l'auteur.. Mea culpa, mea maxima culpa!

Thom 28/10/2006 12:44

Ah mais les vikings étaient des gens charmants.
Attends, je peux te dire que quand tu as été en primaire en Normandie fin 80 / début 90, pile à l'époque où l'Education Nationale a lancé la grande mode de la "culture normande", tu apprends à aimé les vikings !
(ou alors tu quitte l'école :))

ChimÚre 28/10/2006 11:25

Mais quelles idées préconçues sur nos amis les vikings, ces gens là savaient surtout très bien s'assimiler aux populations locales,  la preuve, ils ont été partout, même en russie où ils ont fait souche et probablement l'amérique. :D
En tout cas je te conseillerai bien mon coup de coeur viking à moi : La nuit des groënlandais de Jane Smiley et un roman plus picaresque Orm le rouge de F.G Bengtsson, l'histoire d'un viking qui pour échapper à une maman possessive part sur les mers en compagnie de pirates vikings et il lui arrive des tas d'aventures avant de rentrer au pays où le christianisme a fait une avancée spectaculaire.

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg