Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 09:31
undefinedDepuis l'odyssée de Pénélope, j'avais très envie de tenter autre chose de Margareth Atwood. Par la grâce de la bibliothèque mon choix, si l'on peut dire, s'est porté sur Le dernier homme et je dois dire... merci la bibliothèque ! Quel roman !
"Sur la plage blanche tout en coraux pulvérisés et ossements brisés, certains des enfants se promènent. Ils ont dû se baigner, ils sont encore mouillés, la peau luisante. Ils devraient se montrer plus prudents : allez savoir ce qui peut infester le lagon ! Mais ils n'ont pas une once de méfiance ; contrairement à Snowman qui n'y tremperait pas un orteil, même de nuit quand le soleil ne risque pas de l'agresser. Rectification : surtout la nuit"

Snowman est le dernier homme, depuis longtemps maintenant. Du moins il le pense mais il n'a pas vraiment de certitude, l'idée de mesurer le temps s'est évanouie avec beaucoup d'autres. Les crackers ne mesurent pas, ils vivent. Les Crackers ! Crack ne les appelait pas comme ça mais quel autre nom leur donner, pas humains tout de même ?

Né dans un monde déjà largement contaminé écologiquement et politiquement, Snowman a tout vu, tout vécu en temps réel et il se souvient, tout en survivant au jour le jour confronté aux abbérations survivantes d'un univers disparu, le sien... Oui il a tout vu, en fait on pourrait même dire qu'il était aux premières loges si une telle expression avait encore un sens.

Quand j'étais ado, j'étais une inconditionnelle des romans postapocalyptiques. Mes préférés étaient Fausse aurore de Chelsa Quinn Yarbro (traduit par Elizabeth Vonarburg excusez du peu !) et Les prédateurs enjolivés de Pierre Christin. La fin du monde version atroce. Catastrophe écologique, retombées nocives, contaminations chimiques, mutations anarchiques... Je devais aimer me faire peur et puis c'était dans l'air du temps. Je pensais que le goût m'en était définitivement passé pourtant dans ce dernier homme j'ai retrouvé la même fascination qu'autrefois et je vais vous dire ce qui fait le plus frémir, au delà du style lumineux, de l'humour corrosif et de la maîtrise narrative de Margareth Atwood (j'ai déjà acheté le prochain, quel écrivain !) c'est que c'est tellement vraisemblable que ça a déjà commencé. No futur !

Le dernier homme - Margaret Atwood - 2003 - Traduit de l'anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch - Robert Laffont 2005
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je n'ai toujours pas lu le dernier homme, qui est quand même dans ma pal, mais j'ai plongé dans "la servante écarlate" et j'ai vraiment beaucoup aimé... Décidément, moi aussi, j'aime beaucoup cette auteur:)
Répondre
Y
<br /> J'ai un Atwood dans ma pal aussi, la voleuse d'homme mais je ne l'ai aps encore lu, pourtnat  j'ai adoré ms deux premières expériences...<br /> <br /> <br />
S
j'ai éprouvé le drôle de "frisson" dont tu parles avec la route, de Cormac Mc Carthy, il n'y a pas si longtemps... Merci pour les références sur le thème. Je note le dernier homme.
Répondre
Y
<br /> J'ai noté la route moi assi... et je sens que ça va me remuer en effet :-)<br /> <br /> <br />
P
J'avais apprécié mais sans plus... enfin je l'avais trouvé un peu long à démarrer.
Répondre
Y
<br /> Que veux-tu, il y a toujours des pour et des contre, moi j'ai accroché tout de suite :-)<br /> <br /> <br />
J
J'ai adoré ce roman (comme d'ailleurs presque tous ceux d'Atwood que j'ai lus) et il a fait partie de mon top 5 de 2006. Il fait effectivement froid dans le dos tellement tout est crédible et possible ... en tout cas, on en prend bien le chemin !
Répondre
Y
<br /> Comme tu dis... Margareth Atwood a vraimetn su explorer le concept... ça fait froid dans le dos et pourtant j'ai pris grand plaisir à le lire :-)<br /> <br /> <br />
C
As-tu lu ou sais-tu quelque chose de "Jacynthes" de Chelsa Quinn Yarbro ? C'est le seul disponible en ce moment sur Amazon et je pensais le commander pour la lettre Q du Challenge abc.
Répondre
Y
<br /> Malheureusement non, de Chelsea Quinn Yarbro je ne connias que fausse aurore... un de mes romans fétiches mais je n'ai lu autre chose de cet auteur, pourquoi je ne sais pas... sorry :-)<br /> <br /> <br />

Articles RÉCents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg