Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 21:53
magnus.jpgC'est bien difficile de parler de Magnus... Comment raconter une telle histoire sans vendre de mèche, non qu'il y ait vraiment du suspens, ce n'est pas le cas... plutôt parce que la vie d'un petit garçon amnésique à cinq ans est comme un puzzle qui se crée sans  que rien ne puisse prédire de quoi demain sera fait...
Né avant guerre, Franz-Georg est un petit garçon à maman, elle lui raconte de merveilleuses et épiques histoires sur ses oncles dont il porte les prénoms et qui sont morts loin à l'est. Son père très occupé est plutôt distant avec lui mais il chante si bien. Franz-georg ne sait rien du passé, il a tout oublié mais sa mère est là pour combler les vides et reconstruire sa mémoire. Une seule  chose semble plus ancienne que le trou noir, son ours Magnus à l'oreille roussie ! Un ours qui le suivra toute sa vie, symbole d'une quête incessante et en grande partie involontaire pour  combler ce vide, ces cinq année dont il ne lui reste qu'un jouet !

Au-delà de la quête de soi, il y a du tragique dans la déconstruction du personnage central, obligé de vivre avec  un passé qui tantôt lui échappe tantôt s'impose alors qu'il aimerait le renier, du tragique, du reconcement, de l'obstination, de la rancoeur, toute une vie autour d'un manque...
Un très beau roman qui m'a accroché presque contre mon gré. J'ai eu du mal a accepter le style de Sylvie Germain un peu froid, heurté, éclaté même. les phrases semblaient se fragmenter sous mes yeux pour se reformer autrement, vouloir dire autre chose. Mais finalement malgré ou grâce à cette écriture qui colle magnifiquement au sujet, je suis restée rivée à ce destin peut-ête plus banal qu'il n'y parait mais à qui elle donne une aura quasi mystique. Du grand art !

Les avis enthousiastes de Fashion, de Flo, Bellesahi, Moustafette, Cathulu,
beaucoup plus réservé de Sophie
La bio de l'auteure par Florinette

Magnus - Sylvie Germain - Albin Michel - 2005

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bénédicte 07/08/2010 20:28



ce livre a été un vrai coup de coeur pour moi j'ai beaucoup aimé ce récit plen de rebondissements



yueyin 19/08/2010 11:12



certes et le style en est étonnant... un bon souvenir de lecture !



karamzin 09/10/2007 00:09

Je n’ai pas lu Magnus. Par contre, de Sylvie Germain, j’ai lu Le Livre des Nuits, Nuit-d’Ambre et la Chanson des Mal-Amants et je dois dire qu’à chaque fois j’ai été déçu, chacun de ces romans, après avoir brillamment été introduits, finissant toujours par se perdre entre onirisme (obscur!), rage contre l’éternelle absence de Dieu (bien inutile!) et situations convenues ou déjà vues ailleurs (lassant). Exemple, dans le Livre des Nuits, il y a un très long passage qui n’est pas sans rappeler l’une des scènes les plus cruelles du Vieux Fusil, celle ou Romy Schneider est brûlée vive par un lance-flammes allemand. Du coup, je ne suis pas sûr de revenir à cette auteure et ce malgré l’excellent billet que j’aie pu lire ici sur elle.

yueyin 10/10/2007 14:57

Le moins qu'on puisse dire c'est que tu ne te décurages pas facilement, troi livres quand même d'une auteure qui ne te convainc pas. Pour moi je ne sias pas, j'ai aimé Magnus mais j'attends de lire un autre roman d'elle pour vois si j'apprécie réellement son style qui est quand même spécial.

pom' 07/10/2007 09:23

je n'aime pas trop le style de S.Germain, Magnus est le seul que j'ai fini mais si le début m'a plu car l'histoire se passe du coté Allemand, je fut très déçu par la suite.

yueyin 07/10/2007 14:45

J'ai aimé tout le roman bien que par certains aspect il soit un peu frustrant, c'est plus le début qui a été laborieux, le temps de m'habituer au style justement...

Livrovore 06/10/2007 11:00

Je n'ai jamais osé tenter un livre de Sylvie Germain, mais on en parle beaucoup sur les blogs. Et puis ton article donne envie :-)

yueyin 06/10/2007 17:31

A force de le rencontrer partout, on finit par se laisser tenter c'est sûr :-)

solsol 05/10/2007 21:57

C'est pour moi un roman révélation, j'ai été subjuguée par cette histoire, par l'écriture de Sylvie Germain. D'ailleurs, j'ai repris l'ouverture roman sur mon blog...

yueyin 05/10/2007 23:08

Bienvenu Solsol, C'est un roman qui a beaucoup d'excellente critiques... les lecteurs semblent être soit inconditionnels soit vraiment allergiques... en totu cas il suscite des ressentis très fort...

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg