Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques De Lectures

  • : Chroniques de lecture
  • Chroniques de lecture
  • : Journal de lecture plutôt fourre-tout : des livres encore des livres pour tous les âges et tous les goûts... Vous êtes chez YueYin
  • Contact

On s'y retrouve...quand ils sont à jour

Rechercher

...


badge80x15-DARCY.gif
cmwjoss.gif
babelio-buton.jpg

lca.gif
 

Wikio - Top des blogs - LitteratureWikio - Top des blogs

Archives

billets à venir (un jour)

Middlesex - Eugenides
Mal de pierre - M. Agus
Le lézard lubrique de melancholy grove - Moore
Le passage de la nuit - Murakami
Chocolat - J. Harris
Fascination/tentation - S. Meyer

Les mangeurs d'étoiles - R. Gary
Voleurs de plage - J. Harris
La fille de 3eB - C. grenier
Le libraire - De Moraira
Le désert de la grâce - Pujade-Renaud
La maison en papier - CM Dominguez
Presque un mélo - M Efstathiadi
Le retour de Sethos - E. Peters
Le treizième conte - D. Setterfield
Voie sans issue - Collins Dickens
De si bonnes amies - J. Trollope
L'inconnu d'Athène - A. Zouroudi
Le voyeur du yorkshire
L'appel du passé - E Goudge
L'homme squelette - T. Hillerman
La taupe et le dragon - N. Champetier
Tout là bas - Arlette Cousture
La traversée du continent - M. Tremblay
Breaking Dawn - S Meyer
L'arrière saison - P Besson
Les Baïnes - Eric Holder
Petits arrangements avec l'infame - P Parry
Les 4 filles du docteur March - LM Alcott
Dans les bois eternels - F vargas
Thérèse et Pierrette à l'école des saints anges - M Tremblay
Le baiser des ombres - LK Hamilton
les vendredi d'Eléanore - J Trollope
This is not a love song - JP Blondel
Bonbons assortis - M tremblay
Rececca - D. du Maurier
Accès direct à la plage - JP Blondel
Le puit des histoires perdues - J Fforde
Papa longues jambes - J. Webster
Odd & the frost Giant - N. Gailman
Chagrin ferraille - G. Cook
Riverdream - RR Martin
Fashion Victim - I Cohen Janca
Le jour de grâce - R. Van Gulik
Une saison de Célibat - Schields/Howard
Mort d'une garce - C. Dexter
Qui comme  Ulysse - G Flipo
Qoëlet
Celui qui bave et qui glougloute - Wagner
Le grand Meaulne - A-Fournier
Le chant du cosmos - R Wagner
Préludes/La Baie - K. Mansfield
Souper mortel aux étuves - M. Barrière
Le jour où einstein s'est échappé - J Bialot
La femme coquelicot - N. Châtelet
Les invités - P Assouline
L'évangile selon Pilate - EE Schmitt
Ten big ones - J. evanovitch
Eleven on top
- J. evanovitch
Twelve sharp - J. evanovitch
Tila pirate malgré elle - P. Juste
Un minuscule inventaire - JP Blondel
Au bon roman - L. Cossé
Millenium 1 - S. Larsson
Millenium 2 - S Larsson
La troisième lettre - M. Marineau
Le canyon des ombres - JD Doss
Journal d'un vampire - LJ Smith
True bood 4,5,6,7 - C Harris
Même pas Malte - Maité Bernard
La lettre - Jennifer Tremblay
Le bibliothécaire - Larry Beinhart
Percy Jackson - tome 2,3 et 4
Le journal d'un ange - P. Corbucci



11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 21:45
hoteliris.jpgDans une station balnéaire intemporelle d'un pays non identifié, une adolescente s'étiole à la réception de l'hôtel miteux que tient sa mère. Les deux femmes sont les seuls survivantes de la famille sans qu'une réelle affection les lie. C'est du mloins l'avis de Mari la jeune narratrice qui s'ennuie désespéremment en vacant aux corvées de l'hôtel. Jusqu'au jour où elle croise le chemin du"traducteur", un homme en âge d'être son grand-père qui la fascine au premier coup d'oeil, ou plutôt dès le premier ordre qu'elle lui entend prononcer. Entre eux se développe une relation absolue, interdite qui peu à peu envahit totalement la vie réelle et imaginaire de Mari.

Dans ce récit profondément subjectif, tout est perçu à travers les yeux, ou plutôt les réflexions après coup de la narratrice. Cela donne une impression assez dérangeante.  Elle ne voit bien sûr qu'une partie de la réalité et ce qui semble naturel dans de nombreux roman écrits à la première personne reste ici intensément troublant pour le lecteur, comme si sa perception était bizarrement distordue. J'ai continuellement ressenti que l'essentiel de la relation entre les deux protagonistes m'échappait.

Une drôle d'éducation sentimentale crue, froide et tragique qui laisse une impression bizarre, mais qu'il m'a été impossible de lacher en cours de lecture...


Hôtel Iris - Yoko Ogawa - Acte sud - Babel - 2002

Partager cet article

Repost 0
Published by yueyin - dans roman japonais
commenter cet article

commentaires

leeloo 25/07/2007 12:04

J'ai beaucoup aimé ce livre malgré son histoire plutôt dérangeante... comme toi, je n'ai pas réussi à le lâcher... Une expérience assez exceptionelle je trouve...

yueyin 25/07/2007 18:25

exceptionnelle... étrange... en tout cas qui donne envie de continuer avec l'auteure :-)

Philippe 24/07/2007 18:15

Tout à fait en phase avec ta dernière strophe.C'est pourquoi je n'ai pas été emballé emballé !

yueyin 24/07/2007 19:01

Emballée non, moi non plus mais accroché certainement... étrange en fait...

Sophie 18/07/2007 21:17

Je n'ai pas ce livre mais je crois qu'on est beaucoup à ressentir un malaise en lisant Ogawa; et pourtant, on n'arrive pas à lâcher le roman!

yueyin 22/07/2007 20:22

C'est tout à fait ça Sophie, j'ai assez envie de réessayer Ogawa pour voir si c'est constant

choupynette 16/07/2007 19:12

Je passe. de toute façon, le japonais ne me parle que très ^peu, niveau littérature!

yueyin 22/07/2007 20:21

eub tu peux essayer en version française, c'est ce que je fais :-D

Anne 14/07/2007 12:04

Je l'ai lu il y a plusieurs années et il ne m'a laissé aucun souvenirs...

yueyin 22/07/2007 20:20

Je ne l'ai lu qu'il y a quelques semaines, pour l'instant j'en garde un souvenir assez fort... savoir ce qu'il en adviendra...

Articles Récents

Le livre d'or

livre_20dragon2.gif

Mes balades...

badges-80x15-ALAURE.png

badges-80x15-ANJELICA.jpg

 

Kikimundo

 

 

En sommeil



--milie-bouton.jpg